David Marie, le Monsieur Propre des salles obscures

Abonnés
  • Avec un rythme franchement soutenu, le responsable d’exploitation est en déplacement une semaine sur deux. @HK Avec un rythme franchement soutenu, le responsable d’exploitation est en déplacement une semaine sur deux. @HK
    Avec un rythme franchement soutenu, le responsable d’exploitation est en déplacement une semaine sur deux. @HK
Publié le

Après de longues études entreprises à Rodez, Toulouse et Bordeaux, le natif de Cassagnes-Bégonhes est aujourd’hui responsable d’exploitation de la société Kyrielys. Ce groupe familial, implanté à Noyelles-sous-Lens dans les hauts-de-france, a fait de la diversification son fonds de commerce.

Quand il a poussé les portes de la société Kyrielys, les locaux tenaient davantage du placard à balais que du siège social high-tech qu’ils sont devenus aujourd’hui. Quinze ans plus tard, David Marie savoure le chemin accompli.

Fidèle parmi les fidèles, le junior aveyronnais est aujourd’hui un quadragénaire installé, qui gère au quotidien un peu moins d’une centaine de collaborateurs de la filiale Kyrielys nettoyage. Son port d’attache : Bordeaux et sa proche banlieue, où le responsable d’exploitation a posé femme, enfants et bagages.

Activité historique du groupe calaisien bien installé désormais dans toute la France, le nettoyage industriel n’est aujourd’hui qu’une partie, non négligeable certes, du vaisseau amiral des Hauts-de-France spécialisé dans le domaine du multi-services. Outre le nettoyage industriel donc, le groupe dispose aujourd’hui d’un pôle entretien des espaces verts, d’un autre consacré aux services de maintenance, d’un autre aux bâtiments, à la production de menuiserie…

Champion de la diversification

Une diversification tous azimuts que revendique la "petite" holding familiale sur le modèle des "chaebols" coréens. Ces ensembles d’entreprises, de domaines variés, entretenant entre elles des participations croisées dont le géant Samsung en est la meilleure illustration.

Si à l’origine le groupe Sud-Coréen évoluait, en effet, dans l’exportation du poisson séché, des légumes et des fruits, il se positionne aujourd’hui comme l’un des principaux chaebols coréens et le sérieux concurrent d’un autre géant : Apple. Sans commune mesure avec celle de son illustre grand frère, l’expansion de Kyrielys coïncide avec celle du natif de Cassagnes-Bégonhes qui a pris toute sa place dans la réussite de la holding nordiste.

"J’ai vu évoluer l’entreprise. Très positivement. C’est assez motivant et inspirant. Je fais un peu partie des meubles désormais." Son rôle depuis l’antenne régionale du groupe : faire que les salles obscures du Sud-Ouest de la France soient en tous points impeccables.

"Mon attention se porte en priorité sur la société CGR Cinéma dont nous assurons le nettoyages dans, en gros, 80 % des salles de France", développe le responsable d’exploitation qui reconnaît passer pas mal de temps en voiture. "Je suis en déplacement une semaine sur deux en moyenne… J’ai appris à vivre comme ça mais ce n’est pas toujours évident du point de vue logistique. Je peux heureusement compter pleinement sur ma femme."

Ses déplacements l’amènent aussi, "rarement" jusqu’à Rodez, au CGR dont la société assure le nettoyage. "Ce n’est franchement pas à côté, plaisante le quadra mais j’ai pris beaucoup de plaisir à revenir à Rodez, là où j’ai fait une partie de mes études. J’ai d’autant plus apprécié que la ville a vraiment évolué depuis mes années lycées. Et en mieux. Le quartier du Foirail notamment, où sont implantés le CGR, et le musée Soulages, est transfiguré. Je me souviens encore d’un parking venté et d’un hall Charles franchement hideux ! C’est tellement plus agréable aujourd’hui."

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?