De Pigüé à Rodez, la vie de Jeanne Agar retracée dans un film samedi 15 janvier à Saint-Geniez

  • Jeanne Agar a aujourd'hui 93 ans.
    Jeanne Agar a aujourd'hui 93 ans. Repro CP
Publié le

Porté par Rodez agglomération et réalisé par Fiasco Productions, le film "Madame Agar, née rue de Rodez à Pigüé en Argentine" sera projeté au cinéma de Saint-Geniez d'Olt ce samedi 15 janvier à 20h30. Une vie à nulle autre pareille qui rejoint celle des Aveyronnais d'Argentine. L'entrée est libre. 

Une vie comme une tranche d'histoire, c'est ce que propose samedi 15 janvier au cinéma de Saint-Geniez, le film consacré à Jeanne Munguia Agar, réalisé par Fiasco Productions et soutenu par Rodez Agglomération. Car Madame Agar a été une figure du chef-lieu, à travers la boutique que cette photographe professionnelle tenait avec son époux. 

"Madame Agar, née rue de Rodez à Pigüé en Argentine" évoque ainsi Juana Munguía née en 1927 à Pigüé en Argentine, une ville fondée en 1884 par des colons aveyronnais. Elle grandit dans l’épicerie-café de son père, apprend l’hymne argentin et chasse les tatous la nuit comme les Indiens de la Pampa… En 1939, après un voyage en bateau de 4 semaines, Juana Munguía arrive à Rodez avec sa mère, d’origine aveyronnaise, pour voir ses grands-parents.

La guerre survient et elles sont bloquées en Aveyron. Déracinée, clandestine à Rodez, la jeune adolescente apprend le métier de photographe et découvre la guerre avec ses atrocités : en photos pour la Gestapo et sur le « terrain » pour le massacre de Sainte-Radegonde… À la fin de la guerre, elle rencontre son futur mari, Adrien Agar, et après son mariage, Juana Munguía devenue Jeanne Agar, décide de laisser repartir sa mère, seule, pour l’Argentine.

"Le retour de la fille du pays"

Elle devient en 1949, à 22 ans, la première femme photographe professionnelle de Rodez et forme rapidement son mari. En 1969, c’est le « retour de la fille du pays » en Argentine, une grande manifestation est organisée, le lien entre le Rouergue et l’Argentine est recréé…

Le couple Agar continuera à œuvrer au rapprochement entre Rodez et Pigüé en initiant de nombreuses manifestations comme le jumelage des deux cités. Aujourd’hui Jeanne Munguía Agar, a 93 ans et boit du maté argentin dans un quartier de Rodez, sous les yeux d’un tatou empaillé. Sa maison a de belles façades blanches et s’appelle « Villa Pigüé ».

On peut visionner la bande-annonce du film sur  https://www.youtube.com/watch?v=OunrKnVfwyM

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

75000 €

A Saint Geniez d'Olt, appartement de type 2, dans immeuble de standing ave[...]

220000 €

A VENDRE - Magnifique terrain constructible plat de 5 110 m², libre de tout[...]

75000 €

Appartement de Type 2, d'environ 41 m², situé au 1er étage d'une résidence [...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?