La Haute autorité de santé donne son feu vert pour le vaccin Novavax en France

  • Le vaccin Novavax est officiellement autorisé en France par la Haute autorité de santé.
    Le vaccin Novavax est officiellement autorisé en France par la Haute autorité de santé. -
Publié le

Ce vendredi 14 janvier, la Haute autorité de santé a autorisé l'utilisation du vaccin Novavax en France. Voici tout ce qu'il faut savoir.

Il ne manquait plus qu'un seul feu vert pour le vaccin Novavax : celui de la Haute autorité de santé (HAS). C'est chose faite ce vendredi 14 janvier 2022.

Même si elle maintient sa recommandation "de privilégier les vaccins ARNm (vaccins de référence dans la stratégie de lutte contre le virus)", la HAS "considère que les vaccins Nuvaxovid de Novavax et Covid-19 Janssen représentent une alternative efficace". 

"Une nouvelle vague d'infections et la très forte progression du variant Omicron rendent indispensable de compléter la couverture pour la primo-vaccination et d'accélérer la campagne de rappel, y compris chez les personnes réticentes face aux vaccins à ARNm ou celles qui ont connu un événement indésirable grave après une première injection".

A lire aussi : Covid-19 : Novavax pourrait-il séduire les non-vaccinés ?

Ce qu'il faut savoir sur le vaccin Novavax

Déjà le 20 décembre 2021, l'Agence européenne du médicament avait délivré une autorisation de mise sur le marché conditionnel du vaccin Novavax.

Il peut être utilisé pour une première injection pour les personnes âgées de 18 ans et plus. "Le schéma de vaccination nécessite l’administration de 2 doses espacées de 3 semaines, par voie intramusculaire, de préférence dans le deltoïde (muscle du bras)", détaille la Haute autorité de la santé. Les personnes qui ont reçu une première dose d'un vaccin différent peuvent se faire administrer une deuxième dose avec Novavax.

Elle ajoute : "Les données issues des différentes études mettent en évidence une très bonne efficacité de Nuvaxovid contre les formes symptomatiques de Covid-19 (près de 90%), et en particulier contre les formes sévères avec près de 100% d’efficacité. Toutefois, l’efficacité à long terme, l’efficacité contre la transmission du Sars-Cov-2 et l’efficacité contre les variants Delta et Omicron (qui ont émergé après la fin du suivi des essais cliniques) restent à confirmer".

A lire aussi : Vaccin Novavax : les premières injections dès début février ?

Si vous n'êtes pas encore vacciné ou si vous n'avez pas encore réalisé toutes les injections, voici ce qu'il faut savoir :

  • Les personnes non encore vaccinées contre la Covid-19 et âgées de 55 ans et plus peuvent être vaccinées soit avec le vaccin Janssen selon un schéma de primo-vaccination à deux doses espacées de deux mois, soit avec le vaccin Nuvaxovid de Novavax selon un schéma de primo-vaccination à deux doses espacées de trois semaines ; 
  • Les personnes non vaccinées âgées de moins de 55 ans peuvent être vaccinées avec le vaccin Nuvaxovid de Novavax selon un schéma vaccinal à deux doses espacées de trois semaines. À titre exceptionnel, et dans le cadre d'une décision médicale partagée qui permet d'informer les personnes sur les risques que présente ce vaccin, l’utilisation du vaccin Janssen peut être envisagée en cas d’indisponibilité du vaccin Nuvaxovid de Novavax ; 
  • Les personnes ayant reçu une seule dose de vaccin Janssen et âgés de plus de 55 ans peuvent compléter leur primo-vaccination avec une deuxième dose du vaccin Janssen 2 mois après la première injection. 
  • Les personnes de plus de 18 ans ayant reçu une seule dose de vaccin, quel qu’il soit, et qui refusent ou ne peuvent pas recevoir une seconde dose du même vaccin, peuvent compléter leur primo-vaccination avec le vaccin de Novavax.  

 

 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?