Une belle entente a contribué à la restauration du petit patrimoine

Abonnés
  • Les deux chantiers terminés.
    Les deux chantiers terminés.
Publié le

Mercredi dernier, une petite cérémonie a eu lieu pour la fin des travaux du petit patrimoine sur deux lieux, celui des Escabrins (commune de Rodelle) et de Barriac (commune de Bozouls).

"Une convention a été signée entre la commune de Bozouls, celle de Rodelle, l’ASPB (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Barriac) et l’Itep (institut thérapeutique et pédagogique) de Grèzes afin de restaurer le patrimoine", précise Christian Foulcran, président de l’association.

L’ASPB contribue, comme son nom l’indique, à entreprendre différents chantiers pour sauvegarder le patrimoine. L’historique de la paroisse de Barriac s’étend sur deux communes Bozouls et Rodelle. Bien des travaux ont été entrepris par les bénévoles de l’association, cependant deux d’entre eux représentaient un travail plus conséquent. Le travail à bœufs situé aux Escabrins était dans un état de délabrement, Une quinzaine de jeunes ont participé à sa restauration et au lieu de remplacer par du neuf, ils ont démonté l’ensemble, poncé chaque pièce et appliqué un vernis : un travail d’une dizaine de jours pour un excellent résultat.

"Je tiens à remercier l’accueil chaleureux de Mme Huguet qui a mis à disposition ses locaux pour effectuer notre travail", précise Gilles Bosc, responsable de l’encadrement.

"Ce fut également une belle collaboration avec les habitants des Escabrins qui compte une vingtaine de résidents, qui a contribué à réussir cette restauration, créer du lien avec la population et fait connaître le travail des jeunes", conclut Jean-Michel Lalle, maire de Rodelle. En ce qui concerne le chantier de Barriac il a été plus long. Il s’agit d’une histoire d’eau ; ce village a eu un réseau de distribution d’eau potable en 1937, un des premiers en Aveyron. Un programme de restauration, principalement axé sur les fontaines a débuté en 2017. Il s’agissait là de réinstaller des abreuvoirs, de refaire le dallage sur un endroit situé à l’entrée de l’ancienne école devenue salle des fêtes qui était un réservoir de détritus. La calade a été entièrement refaite et l’eau coule de nouveau dans les abreuvoirs grâce au bénévolat de l’association et de l’Itep de Grèzes. "Ce type d’aménagement donne du sens au village qui renaît. Cela contribue à l’attractivité du territoire ; on peut noter déjà un regain du nombre d’habitants qui réside ici ; et peut-être une collaboration qui en appelle d’autres", précise Jean-Luc Calmelly, maire de Bozouls tout en félicitant les jeunes de l’Itep et les bénévoles.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

199500 €

Superbe terrain à aménager d'environ 9000m² Avec une grande parti goudronné[...]

108000 €

Ancienne grange/étable de 140 m2 par niveaux sur une parcelle de 4 900 m2 e[...]

730 €

Dans le village de BOZOULS, situé à égale distance entre RODEZ et ESPALION,[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?