Aveyron : "Compostelle, et après ?" en version cinéma, fait son chemin sur le plateau de l'Aubrac

  • Allison Lavour et Nicolas Ullern, tous deux Espalionnais, tournent actuellement dans le film de Thierry Noguéro sur Compostelle.
    Allison Lavour et Nicolas Ullern, tous deux Espalionnais, tournent actuellement dans le film de Thierry Noguéro sur Compostelle.
Publié le

Thierry Noguéro, à la tête de l'écologîte de Saint-Chély-d'Aubrac, adapte pour le cinéma son ouvrage "Compostelle, et après ?" Le tournage doit reprendre début février avant de prendre la route des châteaux cathares. Rencontre.

Ce n'est rien que Sylvain Tesson qui a lui mis le pied à l'étrier. Le célèbre écrivain aventurier avait alors fait une halte dans son gîte de Saint-Chély d'Aubrac pour traverser ses fameux "Chemins noirs" qui vont d'ailleurs, être aussi adaptés au cinéma. "Il m'avait dit de me lancer dans l'écriture sans me soucier des critiques, de me laisser aller", glisse Thierry Noguéro qui vient ainsi d'écrire coup sur coup, deux livres sur Compostelle, au gré de ses rencontres et de ses expériences. C'est donc avec le deuxième livre, intitulé "Compostelle, et après ?" que Thierry a décidé de franchir le pas derrière la caméra. En autodidacte.

Avec soif de curiosité et passion. "Pendant un an, je me suis formé à la technique de montage, prise de vue et de son, j'ai réalisé ensuite des clips, interviews, portraits", raconte le réalisateur en herbe qui a su fédérer autour de lui. On y retrouve ainsi Nicolas Ullern, musicien et compositeur Espalionnais à la tête de différentes chorales, qui a écrit la musique et joue un rôle, certes mineur, du saxophoniste dans le livre. Quant à l'héroïne, ce n'est autre qu'Allison Lavaur, factrice à Espalion, actuellement en reconversion. Le tournage a débuté dans les rues d'Espalion pour reprendre en février, avant de prendre la route des châteaux cathares. Là où sont les racines de Thierry qui profite de ce livre pour rendre hommage à ses ancêtres. En toute humilité, sans chercher à marcher sur les traces du film de Coline Serreau sur le même sujet, venu aussi tourner sur l'aubrac et l'Espalionnais, avec "Saint-Jacques...La Mecque" en 2005. "Je souhaite que ce film soit une aventure humaine avant tout. Nous allons vivre tous ensemble une aventure formidable dans des lieux que j'adore. Sérieux et rigueur pendant les tournages, rigolades et détente en off. Je connais les lieux et j'aurais à cœur de les faire découvrir", dit pour sa part Thierry Noguéro qui a le plus grand luxe avec lui, celui du temps. En effet, n'ayant aucun impératif de date ni d'argent puisqu'il autoproduit son long-métrage, l'hébergeur de Compostelle dispose de la maîtrise du temps pour restituer au plus près l'esprit de Compostelle. Ses bienfaits sur les êtres qui en ont pris le chemin même si les réponses ne sont pas obtenues au bout. "C'est l'histoire du livre, Compostelle et après ? On n'a pas forcément la réponse mais ce qui compte c'est de s'interroger", conclut-il.  Et lorsque le film sera terminé, il compte bien présenter son film le long du chemin de Compostelle. Le gîte d'Espalion est déjà partant. Ce n'est que le début. Serge Catla du Rex à Espalion, devrait emboîter le pas. Le premier est toujours le plus difficile.

Il est possible de suivre le tournage, avec des teasers à disposition, sur la chaîne Youtube de Thierry Noguéro 
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Chély-D'aubrac

54000 €

Cette maison nichée au coeur d'un village aux portes de l'Aubrac saura vous[...]

57500 €

Ancien petit hotel à rénover pour se creer une maison spacieuse, un pieds a[...]

750000 €

Exclusivité exceptionnelle ! VIAGER LIBRE : le couple vendeur libérera (sou[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Chély-D'aubrac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?