Le recensement a commencé ce jeudi 20 janvier dans 55 communes de l'Aveyron

  • Une nouveauté dans le recensement 2022 : les populations sans-abri et résidant dans des habitations mobiles (caravane, mobile home, bateau) seront comptabilisées.
    Une nouveauté dans le recensement 2022 : les populations sans-abri et résidant dans des habitations mobiles (caravane, mobile home, bateau) seront comptabilisées. Insee-IGN
Publié le , mis à jour

Mise à mal l'an passé par le coronavirus, l'opération démarre ce jeudi 20 janvier dans le département, pour une durée de quatre à cinq semaines. Une population de 50 000 personnes est à recenser par les 130 agents formés dans l'Aveyron. 
 

C'est une "enquête de référence pour de nombreux sujets", selon l'Insee, qui permet notamment d'établir le nombre d'élus ou de pharmacies dans les communes... mais aussi de mieux connaître les logements et les populations qui y vivent afin d'éclairer les politiques publiques pour définir les équipements nécessaires. Jeudi 18 janvier débutera le recensement dans 51 communes aveyronnaises, soit une estimation de 50 000 personnes à recenser par les 130 agents déjà recrutés et formés.

Cinquante-cinq communes sont concernées par cette vague. Dans les quatre communes de plus de 10 000 habitants (Rodez, Onet-le-Château, Villefranche-de-Rouergue et Millau), 8% de la population sera recensée (jusqu'au 26 février) pour permettre à l'Insee, à la manœuvre avec les municipalités, de réaliser des projections.

Pour les 51 autres communes, les opérations prendront fin le 19 février. Les personnes concernées recevront dans les prochains jours dans leurs boîtes aux lettres une notice avec un code d'accès au questionnaire internet si elles habitent en maison individuelle. Pour les autres logements, un agent recenseur muni d'une carte officielle se présentera aux domiciles. 

Lors de la dernière enquête, 54,8% des habitants d'Occitanie avaient répondu par internet. Une nouveauté dans le recensement 2022 : les populations sans-abri et résidant dans des habitations mobiles (caravane, mobile home, bateau) seront comptabilisées, et ce dans les premiers jours de l'opération, comme cela sera le cas à Toulouse le jeudi 20 janvier dans le cadre de la Nuit de la solidarité.

Du Nord au Sud, les communes concernées par le recensement

Thérondels, Cantoin, Taussac, Lacroix-Barrez, Montézic, Huparlac, Saint-Symphorien-de-Thénières, Le Fel, Montpeyroux, Curières, Golinhac, Saint-Félix-de-Lunel, Estaing, Decazeville, Aubin, Bessuéjouls, Bozouls, Lugan, Bournazel, Roussennac, Marcillac, Salles-Courbatiès, Villeneuve, Villefranche-de-Rouergue, Le Bas Ségala, Mayran, Onet-le-Château, Rodez, Flavin, Druelle-Balsac, Agen-d'Aveyron, La Loubière, Saint-Saturnin-de-Lenne,Gramond,  Boussac, Baraqueville, Lunac, Camjac, Vailhourles, Auriac-Lagast, Aguessac, Saint-André-de-Vézines, Millau, Saint-Georges-de-Luzençon, Les Costes-Gozon, Saint-Izaire, Plaisance, Calmels-et-Viala, Saint-Jean-d'Alcapiès, Saint-Jean-et-Saint-Paul, L'Hospitalet-du-Larzac, Sainte-Eulalie-de-Cernon, Montlaur, Saint-Sever-du-Moustier, Peux-et-Coufouleux.

X.B.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
babar Il y a 4 mois Le 20/01/2022 à 00:33

Les clandestins sont comptés ou pas?