Millau : un corps retrouvé sans vie en ville, une enquête ouverte

  • Durant toute la journée, les véhicules se sont succédé rue Peyrollerie où un corps sans vie a été retrouvé dans un appartement.
    Durant toute la journée, les véhicules se sont succédé rue Peyrollerie où un corps sans vie a été retrouvé dans un appartement. JF
Publié le

Un médecin a été sollicité pour déterminer les causes du décès de l’homme.

Mardi 18 janvier, la rue Peyrollerie, dans le centre-ville de Millau, a été bouclée une grosse partie de la journée par la police. Véhicules banalisés et sérigraphiés n’ont cessé les allées et venues toute la journée. Durant plusieurs heures, des policiers se sont affairés dans un logement de cette petite artère qui jouxte l’église Saint-Martin, après la découverte d’un cadavre. Selon nos informations, il gisait dans une mare de sang.

Aucune piste n’a été, pour l’heure, avancée par les forces de l’ordre, mais il pourrait s’agir d’un homicide. Une version qui n’a pas été confirmée par le procureur de la République de Rodez, Olivier Naboulet. Il s’est pour l’heure refusé à toute déclaration, indiquant toutefois "que l’enquête vient de débuter et qu’elle vise à déterminer justement si le décès est dû à l’intervention d’un tiers ou non. Un médecin a été sollicité".

Selon nos informations, il pourrait s’agir d’une bagarre entre deux hommes qui occupaient l’appartement, sur fond d’alcool. L’un vivait chez l’autre depuis un certain temps. Il s’agirait a priori de la victime.

Une personne a été placée en garde à vue dans les locaux du commissariat de police de Millau. La police nationale s’est réservée de tous commentaires quant au déroulé des faits.

La scène n’est évidemment pas passée inaperçue aux yeux du voisinage et des passants. "La police scientifique est présente depuis 10 heures ce matin (mardi 18 janvier)", expliquaient des voisins interrogés.

Ces derniers, proches de l’appartement où les policiers étaient présents, déclaraient ne rien avoir entendu pour autant. Sur place, les investigations et les relevés d’indices effectués par des techniciens de l’identification criminelle, se sont poursuivis durant toute l’après-midi. Les forces de l’ordre ont quitté les lieux en début de soirée. Ce qui n’est pas sans rappeler le décès de Steffan Werthwein, un quinquagénaire hollandais qui habitait à Millau, au mois de novembre 2020. Il avait été retrouvé mort, dans son canapé, rue Haute. Une information judiciaire pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avait été ouverte par le parquet de Rodez. Il avait alors requis le placement en détention d’un homme.

En garde à vue, le principal suspect avait reconnu avoir porté des coups à la victime "dans ce qui apparaît avoir été une soirée très alcoolisée", avait alors précisé le parquet.

J.F. et MC (Avec Mat.R)
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

113.33 €

GARAGE / proche du centre La Capelle - A louer, GARAGE fermé , proche du ce[...]

310 €

N250 - Studio entièrement meublé situé au 1er étage avenue Jean Jaurès. Ce [...]

68900 €

Dans une petite copropriété bien entretenue, à proximité de la Capelle, au [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Gabrielle Il y a 4 mois Le 19/01/2022 à 07:04

Dans son canapé ? ou sur son canapé ?