Le sous-préfet Guillaume Raymond en visite

  • Une rencontre courtoise où maire et élus ont pu échanger avec le représentant de l’état.
    Une rencontre courtoise où maire et élus ont pu échanger avec le représentant de l’état.
Publié le

Accueillir le sous-préfet, représentant de l’état est toujours un moment particulier pour les maires et leur conseil municipal concernés. Le nouveau sous-préfet, Guillaume Raymond arrive de Lyon où il était directeur de la sécurité et de la protection civile auprès du préfet délégué pour la défense et la sécurité Sud-Est à la préfecture du Rhône. Guillaume Raymond est natif de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, où résident sa compagne et son fils.

Sa première affectation se fera à la sous-préfecture de Compiègne où il est resté 4 ans. "Un gros séjour dans un gros service", puisqu’il était chef du bureau de la réglementation et de l’administration générale.

Par la suite, Guillaume Raymond a passé huit années aux Antilles, à trois postes différents. Sa visite dans la commune à la rencontre des élus tenait une importance particulière.

Après une présentation didactique du maire Jean Lachet, il a été abordé les axes principaux de questionnement quant à la faisabilité des projets en cours et à venir et leur financement tels que l’assainissement de Noyés, la restauration de la toiture de la Mairie et l’isolation suite à un bilan thermique, urbanisation des surfaces en "dent creuses", l’amélioration des équipements sportifs et culturel pour les jeunes à savoir un "city stade", l" aménagement des circuits de randonnée pédestre et VTT, envisager une réflexion pour encourager l’installation de nouvelles entreprises, le développement de l’animation par l’aide aux associations (besoin d’un nouveau local), la mise à jour et la relance de l’opération "Cœur de village".

Quelques points qui restaient en suspens ont aussi été abordés : Le régime d’urbanisme a définir pour la portion de territoire hérité de la commune de Baraqueville, une construction illégale dans un bois de la commune, la demande de reclassement de la voie communale entre Pruns et le Viaur en C D, la gestion du groupement forestier, la mise à jour du cadastre concernant deux voies communales sur la route de Versailles et de Noyès.

Cette importante rencontre s’est conclue par la visite d’une partie de la commune.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Camboulazet

95000 €

Camboulazet, avec une vue dégagée sur la vallée, cette grange à transformer[...]

Toutes les annonces immobilières de Camboulazet