Olympiades des métiers : une médaille de bronze pour le lycée professionnel de Rignac

  • Lucas Berruer, Jean-Marc Volpelier et Loris Salles peuvent être fiers.
    Lucas Berruer, Jean-Marc Volpelier et Loris Salles peuvent être fiers.
Publié le

"On est très heureux de cette médaille de bronze conquise par Loris Salles et Lucas Berruer" a affirmé Jean-Marc Volpelier, le responsable de la filière aménagements paysagers au lycée professionnel. Et pourtant, le coach aurait pu se montrer déçu d’avoir perdu le titre de champions de France conquis en 2018 par Baptiste Fabre et Louis Solignac : "Il est très difficile de rester au top… les sportifs le savent et, à l’image des footballeurs du PSG, il arrive de perdre des titres sans pour autant remettre en cause la qualité des performances et, en ce qui concerne le lycée la qualité de l’enseignement".

Il avait été évoqué dans nos précédentes colonnes la situation du binôme rignacois qui avec toutes les restrictions sanitaires avait éprouvé des difficultés pour s’entraîner et ce d’autant plus que ces anciens élèves du lycée étaient engagés professionnellement hors de Rignac : "Ils ont réalisé un très beau concours, ils ont été courageux d’accepter de passer des week-ends à faire et refaire des jardins en élévation, des murs végétaux en bois, des bassins, des végétalisations… je suis très fier d’eux, ils sont allés jusqu’au bout malgré l’adversité". Même si la cohésion du binôme n’a pas été entamée par tous ces reports que la Covid 19 a engendrés, il leur a manqué une préparation un peu plus poussée pour se qualifier aux championnats du monde qui se dérouleront à ShangaÏ en octobre : "Compte tenu de leur situation professionnelle, il n’était pas possible de faire plus… dommage, car avec mon collègue Laurent Burguière et le conseiller Joseph Stramare, nous avons pris beaucoup de plaisir à les coacher".

La suite ?

Le temps de digérer cette session, les enseignants vont se remettre au travail pour dégager parmi les nombreux élèves inscrits dans la filière aménagements paysagers un binôme qui représentera le lycée lors des prochaines olympiades : "On est des compétiteurs, on a un certain standing à maintenir, le lycée est craint sur le plan régional, il s’est fait un nom sur le plan national" a conclu Jean-Marc Volpelier. C’est bien possible que, pour les autres établissements l’idée d’affronter le lycée rignacois ne doit pas être très réjouissante !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

39500 €

Petite maison de Type 2 d'une surface habitable de 30m² (appartement) situé[...]

310 €

RIGNAC : Décoration et mobilier contemporains pour ce grand studio entièrem[...]

245000 €

VUE IMPRENABLE sur le SÉGALA pour votre installation en AVEYRON avec ce SUP[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?