130 arbres prennent racine dans le parc du lycée Jean-Vigo

Abonnés
  • Hugo, Thomas et Flavian, de véritables jardiniers en herbe.
    Hugo, Thomas et Flavian, de véritables jardiniers en herbe.
Publié le

Cette action a été pensée par les éco-délégués du lycée.

Ils n’étaient pas sept et n’étaient pas nains mais avec leur pioche et leur pelle à la main, les lycéens de Jean Vigo auraient pu chanter " Hé ho, hé ho, on rentre du boulot". Depuis deux ans, les éco-délégués, des élèves élus par leurs pairs pour mener à bien des actions environnementales dans l’établissement, proposent des idées à la direction, qui parfois aboutissent sur de beaux projets. Le dernier en date, la plantation de 130 arbres et arbustes dans la cour du lycée.

Imaginé par les lycéens, co-construit avec l’association Arbres et paysages d’Aveyron : "Ça a été un peu une tractation avec les jeunes pour s’accorder sur les essences que l’on allait planter. Et une fois qu’on est arrivés à se mettre d’accord, nous avons mis le plan en action", raconte Martin Audard, animateur au sein de l’association qui plante chaque année environ 15 000 arbres dans le département ; "24 000 cette année", notamment grâce au soutien des conseils départemental et régional.

Cette petite troupe hétéroclite, composée d’une dizaine de lycéens, de parents d’élèves, de professeurs et d’agents techniques, a donc sagement écouté les conseils de Martin Audard. Comme Flavian, 16 ans en première générale qui détaille les étapes d’une plantation : "D’abord, on creuse un trou, suffisamment large pour que les racines ne se tordent pas. Une fois l’arbre déposé, il faut couper les tiges pour qu’il germe en plusieurs branches puis on rebouche en tassant bien pour qu’il n’y ait pas d’air au niveau des racines. Et quelque chose que je ne savais pas, c’est qu’on peut mettre un tapis qui retient l’eau en cas de sécheresse."

Et voilà, le tour est joué. Noisetier, cornouiller, érable, frêne, églantier ou encore aubépine pourront pousser en toute tranquillité. "Nous avons choisi des plantes locales pour favoriser la biodiversité pour les insectes et les oiseaux et pour leur adaptation au climat de la région", développe Hugo, élève en première bac pro travaux publics. Le jeune homme, "très investi" dixit la proviseure adjointe Latifa Pierron, a récemment proposé la mise en place d’un conteneur de tri pour recycler les masques à usage unique. Une idée accueillie favorablement du côté de la direction.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
MIRALLES Corentin
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

300 €

Studio meublé en rez-de-chaussée - A LOUER, à seulement 2 min du centre com[...]

535 €

Charmant appartement de type 3 avec loggia - TARN - A LOUER, appartement d[...]

498750 €

Sur la commune de Millau l'équipe de Monsieur Immo vous présente sa dernièr[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?