Du dressing de mémé aux podiums, le crochet n'a (définitivement) plus rien de ringard

  • Les fashion lovers se mettent tous au crochet… jusqu'à la Fashion Week de Paris.
    Les fashion lovers se mettent tous au crochet… jusqu'à la Fashion Week de Paris. Dvora / Shutterstock
Publié le

(ETX Daily Up) - Et si on se mettait au crochet ? Jugé has been il y a encore quelques années, le crochet a gagné en notoriété dès le premier confinement, permettant aux novices comme aux confirmés d'alimenter leur garde-robe tout en décompressant. L'engouement a été tel que les plus grandes maisons de luxe n'hésitent plus à avoir recours à cette technique de mémé pour twister leurs pièces les plus emblématiques.

Quel est le point commun entre Bella Hadid, Dua Lipa, et Paloma Elsesser ? Elles se sont toutes mises au crochet. Enfin, façon de parler, elles n'hésitent plus en tout cas à porter des vêtements et accessoires faits à partir de cette technique dont les origines remontent (pourtant) à plusieurs siècles. Et qu'on se le dise, ces trois icônes de mode n'ont commis aucun fashion faux pas, bien au contraire, elles ont mis le doigt sur la tendance que tout le monde va bientôt s'arracher.

L'astuce de mémé

Cliché numéro un : le crochet, c'est pour les boomers. Faux. Le crochet était tendance bien avant, en réalité, et plus précisément dès le début des années 1900. Ce sont donc les grands-parents, voire les arrière-grands-parents, des milléniaux qui en raffolaient. Mais il était alors surtout question de confectionner du textile de maison : le fameux napperon de mémé, un incontournable. Longtemps délaissé, le crochet a fait son grand retour il y a quelques années, porté par l'engouement des hommes et des femmes pour le 'do-it-yourself', mais son avènement est, lui, directement lié à un évènement dont on se serait pourtant bien passé.

La pandémie a redoré le blason de cette technique oubliée. Si certains se sont mis au sport pour traverser plus sereinement cette période éprouvante, d'autres se sont tournés vers des activités qu'ils n'avaient pas le temps - ou la patience - d'accomplir dans leur quotidien rythmé par le sempiternel métro-boulot-dodo. Du fil de laine et une aiguille ont permis au plus grand nombre de confectionner couvertures, nappes, bonnets, et autres accessoires pendant ces mois de distanciation, mais aussi de hisser le crochet au rang de nouvelle passion ultra trendy embarquant avec elle, non plus uniquement les boomers, mais toutes les générations.

… Devenue virale sur TikTok

Preuve que le crochet est l'affaire de tous, les utilisateurs de TikTok, réseau social préféré des Z et des milléniaux, en raffolent eux aussi. Le hashtag #crochet cumule aujourd'hui pas moins de 5,8 milliards de vues, et se décline déjà à toutes les sauces; les plus jeunes recherchant plus spécifiquement des tutoriels, des idées de créations, et des challenges. Notons que l'engouement pour le crochet est tel que le hashtag #crochetaddict est lui à l'origine de plusieurs dizaines de millions de vues. Et les vidéos sont assez surprenantes, les utilisateurs ne se cantonnant plus à des napperons et maillots de bain, bien trop classiques… Ils refont désormais entièrement leur garde-robe.

Si certains n'ont pas mis bien longtemps avant de devenir des 'crocheteurs' confirmés, d'autres ont largement de quoi apprendre à maîtriser cette technique d'antan. Les comptes Instagram et TikTok entièrement dédiés au crochet se multiplient eux aussi à vitesse grand V. Mamie Crochet, Bella Coco Crochet, Crochet Artists, ppia.crochet, ou encore LoveCrafts Crochet, comptent parmi les plus appréciés en France, comme à l'international, en matière de mode, qu'il s'agisse de se lancer, de trouver l'inspiration, ou plus simplement de dénicher des pièces pour enrichir son dressing.

Jusqu'à la Fashion Week

Depuis quelques mois, les marques de prêt-à-porter, dont Jaded London, semblent elles aussi avoir succombé à la tendance du crochet, proposant non plus uniquement les maillots de bain triangle que l'on connait, mais des bobs, des écharpes, des tops, des vestes, des robes, et redorant même l'image de l'incontournable 'granny square' - comprendre 'carré de grand-mère' - qui a lui aussi affolé les compteurs sur les réseaux sociaux. L'engouement aurait pu s'arrêter là, mais c'était sans compter sur les plus grandes maisons de mode, qui ont fait le choix de propulser le crochet sur les podiums de la Fashion Week.

Pour l'été 2022, la maison Chloé a même levé le voile sur un it-bag en crochet qui, avec ses rayures arc-en-ciel et sa sangle amovible, devrait séduire plus d'un fashion addict. Et la marque de luxe n'est pas la seule à avoir embrassé cette tendance, qui a fait le tour des capitales de la mode. Tous les indicateurs sont désormais au vert pour hisser cette activité de mémé au rang de nouvelle icône fashion.

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?