En 2022, les fontaines parisiennes Wallace fêtent leurs 150 ans

  • Les fontaines Wallace sont sculptées sous forme d'allégories. Les fontaines Wallace sont sculptées sous forme d'allégories.
    Les fontaines Wallace sont sculptées sous forme d'allégories.
Publié le

Les 24 et 25 septembre prochains, les fontaines Wallace auront un siècle et demi d'existence, à Paris. C'est l'Anglais Sir Richard Wallace qui a fait don à la capitale de la première de ces fontaines. 

Conçues comme de véritables œuvres d’art, les fontaines Wallace sont ornées de quatre cariatides, chacune d'entre elles représentant une allégorie : la Simplicité, la Bonté, la Sobriété et la Charité. On peut en admirer une centaine dans les rues de la capitale. Les fontaines fonctionnent comme au premier jour et fournissent de l’eau potable aux touristes et Parisiens.

Ces fontaines portent le nom de leur donateur, Sir Richard Wallace (1818-1890). Inspirées des « drinking fountains » de Londres, elles sont à l'origine équipées de gobelets en étain retenus par une chaînette, supprimés pour des raisons d’hygiène en 1952. La première fontaine Wallace est implantée en 1872 sur le boulevard de la Villette. L’engouement est tel que Paris décide d’en commander une trentaine de plus. Le grand modèle à cariatides est le plus répandu, mais il existe également un modèle en applique et un modèle à colonnettes.

Pour honorer ce patrimoine parisien emblématique, la Ville de Paris, la compagnie des eaux, Eau de Paris, la fonderie qui fabrique les fontaines, GHM Sommevoire, l’Ambassade britannique à Paris et la Société du Wallace Les fontaines prévoient une grande fête qui aura lieu les 24 et 25 septembre

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?