Médicaments pour grossir : l’ANSM alerte sur un produit détourné

  • Médicaments pour grossir : l’ANSM alerte sur un produit détourné
    Médicaments pour grossir : l’ANSM alerte sur un produit détourné
Publié le

De nombreux médicaments sont détournés de leur usage initial pour perdre du poids. La pratique inverse existe aussi. L’ANSM alerte sur la periactine, un antihistaminique utilisé par certains pour gagner des kilos. Un comportement qui n’est pas sans risque.

Sur Internet en général et sur les réseaux sociaux en particulier, le phénomène gagne en ampleur. "Les filles qui veulent prendre du poids prenez periactine ça marche trop bien " ou encore "Hé sérieux ceux qui veulent un peu de poids rapidement prenez de la periactine c’est top ça fonctionne de ouff (sic)".

Sur les sites et forums de musculation, certains vantent les vertus de la periactine pour prendre du poids. Ainsi peut-on y lire que la personne qui consomme cet antihistaminique "ressent généralement une grande sensation de faim qui la tiraille. Elle va donc naturellement avoir envie de manger. Or, cette sensation de faim est durable et ne se calme pas facilement. La personne pourra dès lors ingurgiter plus de nourriture que d’habitude, ce qui peut suffire à lui faire prendre des kilos. C’est le genre d’aide appréciable pour faire une prise de masse".

Et si certains évoquent les effets secondaires que peut induire un tel produit, d’autres se gardent bien de l’évoquer.

Somnolence, palpitations…

C’est pourquoi l’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) lance l’alerte : "Cette utilisation peut favoriser l’apparition d’effets indésirables tels qu’une somnolence, une baisse de la vigilance, une rétention d’urine, une constipation, des palpitations cardiaques ou une mydriase (une augmentation du diamètre de la pupille, ndlr)".

Problème, ce traitement est à prescription médicale facultative. L’Agence invite donc les pharmaciens, lors de la délivrance de ce médicament, à rappeler aux patients les risques liés à son utilisation.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?