Covid-19 : voici ce qui va changer avec l'entrée en vigueur du pass vaccinal, ce lundi 24 janvier

  • Le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi 24 janvier.
    Le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi 24 janvier. -
Publié le , mis à jour

Le pass vaccinal qui entre en vigueur ce lundi 24 janvier, six mois après le pass sanitaire.

Le pass vaccinal remplace, ce lundi, le pass sanitaire avec un objectif bien défini : convaincre les 7% d'adultes français qui ne sont pas encore vaccinés.

Désormais, un test négatif de 24 heures ne suffira plus pour les professionnels qui accueillent du public comme pour les particuliers dans leurs activités de loisirs.

Il faudra désormais présenter un schéma vaccinal à jour (avec la dose de rappel pour ceux qui y sont éligibles). Une dérogation a été accordée pour ceux qui se lancent dans un parcours de vaccination. À noter qu'un certificat de rétablissement à la suite d'une contamination sera toujours valable pour activer son pass et ce durant 6 mois.

Ces lieux où le pass sera exigé

Il remplacera le « pass sanitaire » dans les lieux recevant du public (à l’exception des établissements de santé et sociaux) : 

  • Bars et restaurants (à l'exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire) 
  • Activités de loisirs (cinémas, musées, théâtres, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle...) ;
  • Foires, séminaires et salons professionnels ;
  • Grands magasins et centres commerciaux (par décision du préfet) ;
  • Transports interrégionaux (avions, trains, bus).

Tout comme le « pass sanitaire », le « pass vaccinal » s’appliquera pour le public comme pour les personnes qui travaillent dans les lieux où il est obligatoire.

Le pass sanitaire sera toujours maintenu pour l'accès aux hôpitaux, aux cliniques, aux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et aux maisons de retraite.

Les accompagnants, les visiteurs et les malades accueillis pour des soins programmés pourront continuer à présenter un justificatif de vaccination ou le résultat d'un test négatif ou un certificat de rétablissement.

Pour rappel, le pass vaccinal sera ne concernera que les plus de 16 ans. Les moins de 16 ans pourront continuer à utiliser leurs pass sanitaires.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?