CBD : l’interdiction de la vente des fleurs de cannabis suspendue par le Conseil d’État

  • L'arêté est pour l'heure suspendu.
    L'arêté est pour l'heure suspendu. -
Publié le

Le Conseil d’État a suspendu l’arrêté interdisant la vente de la fleur et de la feuille de chanvre chargée en CBD.

Un soulagement pour les professionnels du CBD, alors que dans l’Hexagone comme en Aveyron, ces boutiques avaient fleuri un peu partout depuis plusieurs années et attiraient toujours plus de clients. La vie des boutiques de CBD - ou cannabidiol, molécule non psychotrope du cannabis qui se vend sous toutes les formes -, est pourtant toujours en suspend. 

" Le juge des référés du Conseil d'Etat estime qu'il existe un doute sérieux sur la légalité de cette mesure d'interdiction générale et absolue en raison de son caractère disproportionné", précise le communiqué du Conseil d'Etat. Il s'agit donc d'une simple mise entre parenthèses, en attendant l'examen sur le fond de l'arrêté contesté.

A lire aussi : Rodez : les magasins de CBD menacés après l'interdiction de vente des fleurs de chanvre

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?