Face à la flambée du prix des carburants, le Gouvernement envisage de relever l'indemnité kilométrique

  • Vers une hausse de l'indemnité kilométrique ?
    Vers une hausse de l'indemnité kilométrique ? -
Publié le

Cette option, ciblée et moins coûteuse que les précédentes aides versées pour compenser la hausse de l'énergie, est privilégiée par l'exécutif.

Les prix atteignent des sommets, à la pompe. Ainsi, le gazole, le SP98 et le SP95 s'affichent à des tarifs plus élevés que début 2020 avant la pandémie, ou qu'en décembre 2018 au plus fort de la crise des Gilets jaunes.

Face à cette flambée des prix du carburant, Bruno Le Maire laisse entendre que de nouvelles mesures pourraient être prises par l'État pour aider les Français à régler leur plein.

Selon les informations du Parisien, le gouvernement devrait ainsi annoncer une hausse de l'indemnité kilométrique dans les jours à venir, une mesure qui concernerait, uniquement, les contribuables imposés qui déclarent des frais réels aux impôts, et non pas l'abattement classique de 10%. Au total, 2,5 millions de Français sont concernés.

" On peut envisager des mesures spécifiques pour des employés qui n'ont pas d'autre choix que de prendre leur véhicule pour aller travailler" déclarait le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, lundi 24 janvier, sur France Info. Cette mesure aurait l'avantage d'être assez simple à mettre en place. En effet, elle n'aurait pas besoin de passer par le Parlement, toujours d'après le Parisien. Autre atout : elle serait moins coûteuse qu'un nouveau chèque comme la prime inflation ou le chèque énergie.

A lire aussi : Jacques Vaysse : " Les prix à la pompe ne sont pas près de baisser dans les semaines à venir "

A lire aussi : Prix des carburants : Bruno Le Maire " ferme la porte à une baisse de la fiscalité "

 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?