Prime inflation de 100 € : qu'en est-il des retraités ?

  • Les retraités ont aussi droit à cette prime de 100 euros.
    Les retraités ont aussi droit à cette prime de 100 euros. -
Publié le , mis à jour

La prime de 100 euros a été versée, jeudi 20 janvier à quelque 5,3 millions de Français. Les retraités ont-ils droit à cette prime ?

Pour compenser la hausse généralisée des prix, une "indemnité inflation" défiscalisée de 100 euros est versée à 38 millions de Français entre décembre 2021 et février 2022.

Les retraités sont bien évidemment concernés par cette prime.

Mais plusieurs conditions de versement afin de pouvoir bénéficier de cette prime de 100 euros existent :

  • Le retraité doit résider en France
  • Mais il doit aussi percevoir une retraite et/ou une réversion dont le total est inférieur à 2 000 € nets de prélèvements sociaux en octobre 2021. Toutes les retraites perçues sont prises en compte: base et complémentaire, personnelle ou de réversion.

Qui sont les bénéficiaires de cette prime ? 

  • Les retraités exerçant une activité en cumul emploi-retraite ou dans le cadre de la retraite progressive percevront l’indemnité dans le cadre de leur activité (par leur employeur ou, pour les travailleurs indépendants, l'organisme en charge du versement).
  • Les bénéficiaires de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex-minimum vieillesse) et les retraités dans le cadre d'une préretraite amiante (allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante, ACAATA) sont concernés par la prime de 100 euros. 

Cette somme n’est pas imposable et n’est pas prise en compte dans l’appréciation des ressources pour l’attribution de prestations sociales (par exemple pour l’attribution de l’Aspa).

Le versement de l’indemnité sera effectué en février 2022 par l'un de vos régimes de retraite.

Dès lors que vous percevez une pension du régime général, même minime, l’Assurance retraite est compétente pour verser la prime inflation. C’est le cas, par exemple, si vous avez été salarié, puis professionnel libéral. Les autres régimes de retraite n’interviennent dans ce versement que si vous ne percevez aucune pension du régime général.

Une exception toutefois : en cas de cumul emploi-retraite, de retraite progressive et de perception d’une pension de réversion en plus d’une activité professionnelle, priorité est donnée à votre employeur pour vous verser la prime inflation.

A lire aussi : La prime inflation de 100 € versée mardi 25 janvier par Pôle emploi, les conditions pour la percevoir

 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?