Onet-le-Château : affluence record à la braderie du château de Fontanges

Abonnés
  • Il y avait beaucoup de monde pour cette première journée de braderie.
    Il y avait beaucoup de monde pour cette première journée de braderie. Centre Presse - José A. Torres
Publié le , mis à jour

Plusieurs centaines de personnes  n'ont pas hésité à braver le froid et l'ennui, ce vendredi après-midi, au château de Fontanges, pour avoir une chance de repartir avec l'un ou l'autre  des objets mis en vente lors de la braderie organisée par la nouvelle direction de l'établissement.

À croire que tout le monde s'était passé le mot. Depuis l'ouverture des portes, un peu après 14 heures, d'un château de Fontanges toujours en cours de rénovation, la longue file de curieux et de chineurs n'en finit plus de s'étirer.

"Il y avait déjà du monde ce matin, à 9 heures", explique Guillaume Girou d'une voix teintée d'enthousiasme. Concédant "qu'il s'y attendait un peu", le nouveau directeur de l'établissement castonétois déclare néanmoins "avoir été surpris" en constatant que le flux de visiteurs demeurait constant.  "C'est super, cela montre à quel point les grands Ruthénois sont attachés au site devenu au fil du temps une véritable institution dans le paysage touristique gastronomique local". D'ailleurs, à l'issue de cette opération de déstockage, la nouvelle équipe de l'établissement veut se remettre illico au travail pour mener à terme la rénovation des lieux dont l'ouverture est prévue le 9 avril prochain.

Beaucoup d'heureux et quelques déçus

"Une heure et demie de queue pour 5 minutes de visite", se plaint un jeune homme venu avec sa compagne. Tous deux espéraient repartir d'ici avec des objets un peu vintages et originaux, à l'image du coq en métal figurant sur le tract de présentation de la braderie. Eh bien non, c'est raté, et ce sont les bras vides qu'ils  quittent l'espace de vente. "Nous n'avons rien trouvé d'intéressant à acheter. Mais bon, heureusement il a fait beau et cela nous a permis de croiser un peu de monde. C'est déjà ça", concluent-ils en regagnant leur véhicule.

"Pour les belles pièces, celles qui sont uniques,  il fallait se lever tôt, souligne Guillaume Girou. Ou revenir samedi matin",glisse-t-il l'air volontairement mystérieux. C'est qu'il faut contenter le maximum de monde. Aussi, même s'il ne l'annonce pas ouvertement, ses propos laissent à penser que tout le matériel n'a pas été présenté lors de cette première demi-journée de vente.  Des paroles qui ont fini de convaincre Martine. Venue en voisine avec son petit-fils, elle repart avec un fauteuil, une table basse et un seau à champagne. C'est en passant à la caisse - elle est tenue par le directeur - qu'elle a assisté à la scène. C'est sûr, demain, elle sera là... à la première heure ! 

Ouverture des porte, samedi et dimanche de 10 heures à 17 heures. Pour tout renseignement, téléphoner au 05 65 77 76 00 ou via reception@chateaudefontanges.com
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

450 €

BOURRAN : Dans la résidence Le Clos Bellevue, une copropriété dotée d'espa[...]

255 €

Situé dans une résidence jeune situé au cœur de la ville de rodez. Magnifiq[...]

291 €

Entrée avec placard, pièce avec coin cuisine (frigo, hotte, plaques, élémen[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?