Aveyron : une riveraine se plaint du bruit de la piscine, les élus obligés de construire un mur à 130 000 €

  • La communauté de communes doit ériger un mur contre le bruit moyennant 130000€.
    La communauté de communes doit ériger un mur contre le bruit moyennant 130000€.
Publié le

Une riveraine de St-Geniez se plaignant du bruit, a eu gain de cause, obligeant la communauté de communes "Des Causses à l'Aubrac" a payé 130000€ pour ériger un mur contre les nuisances sonores.

Décidément la vie n'est pas un long fleuve tranquille pour la piscine de St-Geniez. Après le coût dénoncé par l'opposition municipale du grand toboggan installé en 2016, la communauté de communes "Des Causses à l'Aubrac", en charge de ce service, se voit dans l'obligation de construire un mur moyennant 130000€, pour répondre à une voisine se plaignant du bruit.

La pilule ne passe pas pour Jean-Louis Sannié, maire de La Capelle-Bonance et élu communautaire : "Une piscine en plein air, remplie de gamins tout joyeux de plonger dans l'eau avec des éclats de rire des éclaboussures, des cris de bonheur et de joie de vivre, c’est une belle musique comme on aime l'entendre, aussi, dans les cours de récréation de l'école du village : il y a de la vie et du dynamisme, c’est tonique, roboratif et réjouissant ! De quoi chasser la morosité ambiante et les idées noires... Tout le monde en conviendra. Tout le monde, me direz-vous ? Eh bien non ! Les tympans d'une honorable riveraine en sont exacerbés, vrillés depuis quelque temps. Alors il faut faire mur très solide et très haut, en bonne maçonnerie, pour éliminer et éradiquer ces bruits malfaisants qui osent venir troubler la quiétude des lieux. Un procès s'avère tout à coup nécessaire car, il faut faire parler la justice : contrôles techniques, mesure du bruit et contre-mesures des techniciens mandatés pour l'affaire."

Nuisances avérées depuis des années

Et le couperet est tombé. Les analyses révèlent bien que le bruit dépasse le taux autorisé pour toute ouïe humaine. "Il s'avère que ce n'est pas le toboggan mais la piscine en place depuis des années qui dépasse le bruit toléré. C'est une aberration", déclare Christian Naudan, président de la communauté de communes car la piscine ne date pas d'aujourd'hui. 

Le constat est implacable : la gêne est avérée pour la principale intéressée qui préfère garder le silence. Son entourage soulignant les nuisances subies depuis de nombreuses années. Cela ne suffit pas à calmer Marc Bories, maire de St-Geniez : "Le montant est exorbitant et je peux vous dire que les Marmots sont choqués car c'est l'argent du contribuable qui va servir." 

Et le maire de La Capelle-Bonnance d'enfoncer le clou : "On peut ainsi mesurer l'énorme fossé qui sépare le caprice d'une personne du coût financier que devra supporter la collectivité. Tout cela pour un résultat bien aléatoire : le son passera au-dessus du mur alors que quelques boules Quiès seraient bien plus efficaces et moins coûteuses." Et les élus de conclure fatalistes : "Tout cela pour une piscine en plein air, ouverte deux mois dans l'année".

Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

183000 €

Immeuble comprenant : Au 1er étage, un appartement de type 4 avec terrasse,[...]

38000 €

A moins de 5km du centre du village touristique de Saint Geniez d'Olt et du[...]

520 €

SAINT GENIEZ D'OLT : Appartement de type 3 lumineux situé au coeur de St Ge[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Anonyme13538 Il y a 5 mois Le 16/02/2022 à 19:13

Article à charge contre la plaignante. les élus semblent surpris de se voir rappeler qu'il existe des lois dans notre République et qu'il convient de les appliquer. leur fonction doit les conduire à être exemplaires, ils devraient s'excuser d'avoir fauté devant leurs concitoyens au lieu de pratiquer un humour douteux pour tenter de se dédouaner.
Etant confronté à un problème similaire avec une salle des fêtes jugée non conforme suite à une expertise, je me réjouis de ce jugement.

Gom1234 Il y a 5 mois Le 14/02/2022 à 20:47

Jamais simple le bruit. Le coût du mur est élevé mais on peut aussi comprendre que le voisin souhaite jouir de son extérieur en plein été sans un vacarme peu importe son origine. Mettre des boule kies dans son jardin... C'est aussi ridicule que demander à la mairie de ne pas mettre d'eau dans la piscine. On est dans un pays de droit et nul n'est censé ignorer la loi, une commune a fortiori.