Apprendre la programmation aux enfants c’est la nouvelle mode !

Abonnés
  • Les enfants participant à cet atelier animé par François Bégaudeau, directeur CLSH de la MJC.
    Les enfants participant à cet atelier animé par François Bégaudeau, directeur CLSH de la MJC.
Publié le

Durant les mois de janvier et février, la MJC propose aux écoliers dans le cadre des Clubs Mômes propose des jeux de coopération à Luc avec Marie, animatrice jeunesse, dans le but de faire découvrir aux enfants des nouveaux jeux de société empruntés à la ludothèque d’Onet le Château. Fou rire et jeu de rôle au rendez-vous ! À La Primaube, les CP/CE1 et CE2 ont la chance de découvrir de nouveaux sports avec Anthony animateur Ufolep de l’Aveyron (scratch-ball, tir à l’arc…) tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur. Les CM font de la programmation avec François, directeur enfance à la MJC. Cette découverte se fait en binôme. Ce cycle cherche à faire découvrir le coding tout en s’amusant car l’objectif des séances et d’apprendre les bases pour créer un jeu vidéo. Ce projet cherche à faire comprendre le numérique de façon ludique et de rendre les enfants acteurs et non consommateur du numérique et à compléter les actions numériques du programme scolaire. Faire apprendre la programmation à ses enfants, c’est la nouvelle mode ! On en entend parler de plus en plus. Les enfants adorent ça ! Les parents ne sont peut-être pas aussi enthousiastes quand on leur parle de "code" ou autres, mais les enfants si. L’idée de pouvoir créer des choses, programmer leurs propres jeux ou construire des robots qu’ils pourront piloter les enchante. Cela les change de leurs habitudes de jeux à la maison ou de ce qu’ils apprennent à l’école. Ensuite, au-delà du côté ludique et fun de ce genre d’activité, celle-ci est également pédagogique. Les enfants apprennent des choses : ils ne font pas que jouer ! Ils apprennent à coder, à comprendre les bases du monde technologique, à développer une logique et réfléchir par eux-mêmes. Ils acquièrent des compétences techniques non négligeables. Au-delà de l’apprentissage et l’amusement, la programmation demande beaucoup de créativité. Pour coder un jeu, chaque élève a le même jeu en tête, et pourtant à la fin chaque jeu est différent pour chaque élève. Ils conçoivent leur jeu à leur manière : choix des personnages, fond d’écran, couleurs, règles, difficulté, fin de jeu... Chaque enfant peut laisser libre cours à son imagination et concevoir un jeu qui lui est propre. Apprendre les bases de la programmation permet une compréhension globale du monde du numérique.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?