Comment la chanson de Nathalie s’est envolée de l’Aveyron vers le Sénégal

  • Dread Max a assuré en clip la promotion de son nouvel album avec la chanson de Nathalie.
    Dread Max a assuré en clip la promotion de son nouvel album avec la chanson de Nathalie. Capture d'écran - You Tube
Publié le , mis à jour
Monsieur l'Ouïe

Une chanson de la Bozoulaise Nathalie Peloux, « S’envoler », figure sur le dernier album d’un chanteur sénégalais, lequel a « oublié » de mentionner son nom. Histoire.
 

Nathalie Peloux aime écrire des chansons, ce qu’elle fait pour quelques groupes du coin, comme Quetzal de Saint-Affrique, Farangola, Last Triplet qui n’existe pas vraiment ou encore le duo Coup de Phil ci-dessous.
En fait, « j’écris des livres de poésie, le premier a été édité en 1987. Mais mes enfants ne lisent pas mes poèmes. Alors, j’ai fait le tour de la scène musicale aveyronnaise pour proposer mes textes », raconte-t-elle.
C’est ainsi qu’elle peut faire chanter ses mots aux oreilles de sa petite famille.

Nathalie écrit des chansons "pour le plaisir, mais bon...
Nathalie écrit des chansons "pour le plaisir, mais bon... Repro CP - DR


En 2017, alors bénévole au Krill d’Onet-le-Château, elle croise le chanteur de reggae sénégalais Dread Max qui s’y produisait, un artiste reconnu dans son pays avec aujourd’hui plus de 20 ans de carrière. Nathalie lui propose un texte, « S’envoler ». Ils passent un week-end ensemble à composer cette chanson.
Et puis le temps passe, jusqu’au jour de Noël 2021 où le reggaeman sort son nouvel album, « Souljah ». « Dans cet album je chante la solitude de l’âme, je fais une ode à l’amitié. J’y parle aussi de notre patrimoine culturel artistique et physique qui tend à se perdre », raconte Dread Max sur sa chaîne YouTube.
Et Nathalie a le plaisir de voir sa chanson « S’envoler » en deuxième titre de l’album. Mieux même, la chanson devient un clip qui sert à faire la promotion de l’album du Sénégalais. Plus de 11 000 vues et des commentaires élogieux sur You Tube.
Un petit problème cependant : Dread Max a « oublié » de mentionner Nathalie comme étant l’auteur du texte. « C’est souvent comme ça dans le milieu du reggae, résume Nathalie, on prêche la paix, la tolérance et l’amour, mais on oublie les fondamentaux. »
Du coup, elle songe à s’inscrire à la Sacem et s’est mise à la guitare, non seulement parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, mais également « pour pouvoir proposer des débuts de mélodies ».
Pas rancunière pour un sou (« Il a fait une très belle chanson »), Nathalie n’en veut pas à Dread Max de cet « oubli ». Elle prend cette malencontreuse expérience avec sourire et philosophie et, conclut-elle, « au moins mes enfants écoutent mes chansons » !

Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

109600 €

Corps de ferme à seulement 4 km de Bozouls et à 13 km d'Espalion. Très bell[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?