Les Jeunes agriculteurs de l'Aveyron veulent diffuser leur podcast dans la France entière

Abonnés
  • C'est Mathilde André (à gauche) qui anime ce podcast bimensuel.
    C'est Mathilde André (à gauche) qui anime ce podcast bimensuel. Centre Presse Aveyron
Publié le

Présents sur le Salon de l'agriculture, ils profitent de ce rendez-vous national pour faire connaître "Dans leurs bottes", le podcast qu'ils ont lancé en novembre 2020 et qui propose des entretiens avec des agriculteurs.

Un petit-déjeuner avec un agriculteur. C'est ce que proposent, les JA de l'Aveyron, dans le podcast "Dans leurs bottes". Lancé en novembre 2020, alors que le second confinement se précisait, le rendez-vous sonore, qui prend la forme d'un entretien entre Mathilde André, animatrice chez les JA de l'Aveyron, et un agriculteur, a fait son bonhomme de chemin.

"Communiquer sur notre métier, c'est dans les gènes des JA, détaille Julien Tranier, qui vient de prendre la coprésidence du syndicat aveyronnais. Avec la crise sanitaire, on a dû arrêter nos animations. On avait déjà en tête depuis un moment de travailler sur un podcast, donc on l'a fait."

Des entretiens avec les agriculteurs de la France entière

"Dans leurs bottes" est donc né avec l'ambition première de raconter la vie d'un agriculteur en se basant sur son parcours de vie. Seize mois plus tard, les JA continuent de faire découvrir le métier et ceux qui le font, au rythme d'un épisode un vendredi sur deux, mis en ligne sur les plateformes dédiées.

Et si au départ ils ont d'abord mis à l'honneur des membres du bureau des JA de l'Aveyron "pour se faire la main", très vite, Mathilde André a eu pour consigne d'aller chercher plus loin. En un peu plus d'un an, elle a traversé la France entière et parcouru pas loin de 11000 kilomètres pour échanger avec des agriculteurs de tous horizons. L'objectif est clair : "Présenter des hommes et des femmes via leurs parcours de vie, leurs convictions et leur cœur de métier." Avec pour mission de produire un entretien accessible au grand public. 

Car c'est bien là le but premier de ce podcast, qui a profité du Salon de l'agriculture, à Paris, pour s'offrir un bel espace de promotion à l'échelle nationale. "Quand on l'a lancé, on a pensé au Parisien qui a ses écouteurs dans les oreilles dans le métro, qu'il emprunte au moins une heure par jour, reprend Julien Tranier. On s'est dit qu'on pourrait lui parler d'agriculture. L'idée est de toucher un public le plus large possible." 

Développer l'audience

Aujourd'hui, chaque épisode, est écouté environ 500 fois. La performance est belle, mais elle ne rassasie pas Mathilde André et les JA de l'Aveyron. Au salon de l'agriculture, ils ont passé la semaine à faire connaître le podcast, mais également à prendre de nouveaux contacts, pour de futurs épisodes. 

Ces entretiens à venir qui seront donc très bientôt à découvrir sur les plateformes de podcast, et téléchargeable pour les écouter n'importe où. Et Mathilde Fabre prévient, "il y aura encore de belles découvertes. J'ai envie d'aller aux Antilles, mais aussi à l'étranger. Peut-être en Suisse ou en Belgique." A suivre donc...

https://podcast.ausha.co/dans-leurs-bottes
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio e disposant d'une piè[...]

139000 €

Dans une petite copropriété bien tenue, très bel appartement T3 entièrement[...]

325 €

A louer, appartement de type T1 Bis de 37 m2 situé Rue St Cyrice, à 200 mèt[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?