Decazeville : la Confédération paysanne montre sa solidarité

Abonnés
  • Ouvriers et paysans réunispour un monde plus équitable et solidaire.
    Ouvriers et paysans réunispour un monde plus équitable et solidaire.
Publié le

Ce syndicat agricole n’a jamais mégoté ni sa solidarité ni son soutien aux salariés de l’usine Sam et à la population du territoire.

Dans le Bassin et la vallée du Lot, les ouvriers et le monde agricole ont souvent connu des périodes de fraternité, entre autres lors des luttes sociales. D’ailleurs, notamment au cours du XIXe siècle, on les appelait les mineurs-paysans car beaucoup combinaient les deux activités afin de vivre à peu près correctement.

Tout récemment, la solidarité a refait surface et pas des moindres. Au 101e jour d’occupation de l’usine, la Confédération paysanne de l’Aveyron est venue réaffirmer et renforcer son soutien aux ex-salariés de l’usine Sam. Sébastien Persec, le porte-parole de la Confédération, a félicité et encouragé les "Sam" : "Votre lutte est digne, on y croit. Elle est forte, pleinement justifiée, protégeant contre vents et marées votre outil de production. N’ayons pas peur de dénoncer les pratiques de Renault qui a touché des milliards du Crédit impôts. Fustigeons les mandataires qui ont manqué à leurs obligations et qui ont assigné en justice trois représentants du personnel".

Repas paysan et produits de la ferme

Les membres de la Confédération paysanne de l’Aveyron ont offert un repas paysan aux ex-salariés présents ainsi que des produits de leurs fermes.

Un moment de partage et de solidarité qui restera dans les mémoires.

David Gistau, représentant du personnel, a remercié chaleureusement les donateurs : "Nous avons resserré nos liens. Notre combat est aussi le vôtre, pour un monde meilleur, plus juste, plus respectueux. En achetant aux producteurs locaux, nous favorisons les circuits courts avec de la nourriture saine, maintenant sur place des emplois. La Confédération nous conseille, nous informe comment manger mieux. S’y ajoute la souveraineté industrielle de la France. Voilà les enjeux sociaux et environnementaux qui se jouent. Apportons-y une réponse collective."

Sébastien Persec a indiqué in fine que la Confédération paysanne organisera d’autres cantines militantes de ce genre sur le département.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

60000 €

Immeuble bien situé proche commerces et parking avec Local commercial d'env[...]

122000 €

Sur les hauteurs de Decazeville, à 1 minutes du centre-ville, Sélection Hab[...]

511 €

Un hall d'entrée (avec un dégagement), une pièce principale, une cuisine (a[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?