Ces bons traits de plume du Firminois Roger Lajoie-Mazenc

  • Roger Lajoie-Mazenc raconte ce départementet ces Aveyronnais qu’il connaît si bien. Roger Lajoie-Mazenc raconte ce départementet ces Aveyronnais qu’il connaît si bien.
    Roger Lajoie-Mazenc raconte ce départementet ces Aveyronnais qu’il connaît si bien. Joel Born
Publié le

Dans son dernier bouquin, l’ancien journaliste de La Dépêche du Midi nous livre de nouveaux destins d’Aveyronnais connus ou moins connus. Un ouvrage, son 28e tout de même, qui se parcourt avec beaucoup de plaisir.

Bon pied, bon œil et toujours bon coup de pédale et bonne plume. Décidément, malgré les années, on n’arrête plus Lajoie-Mazenc. Qu’il soit sur son vélo ou devant le clavier de son ordinateur. Notre ancien confrère de la Dépêche du Midi, inconditionnel de la petite reine devant l’éternel et fervent adepte d’écriture, nous livre son 28e ouvrage. Quelques bons traits de plumes pour des portraits bien sentis réunis dans ces Destins aveyronnais d’alors. Dans ce nouvel opus, l’auteur firminois raconte une centaine de personnages, Aveyronnais d’origine, d’adoption ou de circonstance, qui ont marqué, à leur façon l’histoire de notre département. On y trouve, bien sûr, des personnages politiques, des sportifs, des artistes, comme le guitariste Paulo Chiesa, qui fut l’accompagnateur de Tino Rossi, ou Marthe Establié, l’autre Carmen decazevilloise. Des écrivains, de Maurice Frot à Robin Cook. Des commerçants, dont Germaine, la reine de l’aligot de l’Aubrac et l’incontournable roi du vêtement villefranchois Jeannot Lou Paysan. Des ouvriers, des paysans, des Résistants, bien sûr, et des religieux. De l’inénarrable abbé Gommichon de Combes, au Cardinal Marty et sa légendaire 2CV, sans oublier le Cardinal Lustiger, qui s’était réfugié, en 1944, à Decazeville, où il fut embauché comme laborantin des bitumes spéciaux. Quelques journalistes aussi, des acrobates, des toreros et des costauds… Bref, des gens de tous horizons, de toutes conditions que l’on retrouve ou que l’on découvre avec beaucoup de curiosité et de plaisir.

Véritable mémoire aveyronnaise

Pour l’avoir sillonné pendant des années, de long en large, avec son calepin de journaliste, Roger Lajoie-Mazenc connaît le département de l’Aveyron pratiquement sur le bout des doigts. Le département et tous ceux qui le font (parfois le défont) ou l’on fait. Ainsi dans chacun de ses derniers bouquins, notre ancien confrère continue à nous surprendre, et souvent à nous amuser, en nous rapportant de nouvelles histoires parfois cocasses, de ces Aveyronnais connus ou, pour certains beaucoup mois connus.

Le livre s’ouvre avec Louis Amade qui fut sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue après-guerre. Ce haut fonctionnaire et homme de lettres, auteur de plusieurs romans, contes, nouvelles et autres recueils de poèmes, fut notamment le parolier de Gilbert Bécaud, qui lui fut présenté par Édith Piaf. On lui doit notamment L’important c’est la rose ou bien encore Quand il est mort le poète.

Ces destins aveyronnais se referment avec la belle Juliette Mayniel (Raymonde Marie Juliette Meyniel de son vrai nom) native de Saint-Hippolyte, qui tourna avec de nombreux réalisateurs, dont Claude Chabrol, et qui est la mère de l’acteur et réalisateur italien Alessandro Gassman. Des histoires et des tranches de vie souvent passionnantes, parfois étonnantes, qui nous permettent de découvrir l’Aveyron et les Aveyronnais autrement. Roger Lajoie-Mazenc nous apprend ainsi que le père de l’Outrenoir, Pierre Soulages, a des racines dans le pays noir, où son père était né à La Peyre de Firmi, en 1867, et où l’un de ses oncles était maître mineur.

Un livre bourré d’anecdotes, comme ce France-Angleterre de 1956, à Colombes, disputé par le rugbyman international, Jacques Laziès, pharmacien cransacois et personnalité du rugby dans le Bassin. Le match fut arbitré par Ivor Davis, assisté de Denis Tatcher, le mari de Margaret Tatcher, et d’un certain Bernard Marie, le père de Michèle Alliot Marie… Étonnant, non ?

Joel Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Firmi

138000 €

Beaux volumes pour cette grande maison familiale avec terrain plat et clôtu[...]

235000 €

Firmi : Petit collectif de 4 appartements de type 3 : 2 en rez-de-chaussée [...]

69900 €

Nous proposons cette villa avec 2 chambres et une large terrasse de belle p[...]

Toutes les annonces immobilières de Firmi
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?