Saint-Rome-de-Cernon : Céline et Chantal cultivent une spiruline aux multiples vertus

Abonnés
  • La ferme comprend quatre bassins de 150 m2 chacun. Leur production est vendue à Saint-Affrique.
    La ferme comprend quatre bassins de 150 m2 chacun. Leur production est vendue à Saint-Affrique. D.F.
Publié le

Les deux productrices ont construit leur ferme sur les hauteurs de Saint-Rome-de-Cernon.

Avec sa couleur vert-bleu, la spiruline est un aliment surprenant. Ce n’est ni une algue, ni une plante, "c’est une cyanobactérie, une bactérie aquatique", explique Céline Clémente, productrice de spiruline. Quand il s’agit d’en lister les bienfaits, elle est prolixe. "C’est riche en protéines, en fer, en vitamines… C’est un revitalisant naturel, ça permet de lutter contre la fatigue, ça rééquilibre l’organisme des carences alimentaires, ça détoxifie et enfin ça stimule et ça renforce les défenses immunitaires", résume-t-elle. Avec Chantal Gaven, sa compagne, elle produit de la spiruline biologique dans une ferme qu’elles ont construite sur les hauteurs de Saint-Rome-de-Cernon.

Reconversion

Céline Clémente est titulaire d’une maîtrise en aménagement et développement local en milieu rural qui l’amène dans la région pour travailler pour le programme de protection des vautours. Elle démissionne pour voyager et devenir indépendante. C’est en Inde qu’elle goûte pour la première fois de la spiruline, mais c’est à Saint-Affrique qu’elle la consomme sous sa forme brute, en brindilles. Dès lors, elle ne peut plus s’en passer.

Depuis longtemps, elle a en tête l’idée de se reconvertir dans l’agriculture et c’est la rencontre avec un spirulinier sur le marché saint-affricain qui va finir de la convaincre. "En visitant sa ferme, ça m’a fait un déclic : c’est ça que je voulais faire. C’est vraiment un mode de production écolo : peu d’eau, peu d’espace et peu d’énergie et un rendement inégalé en protéines et nutriments."

Céline Clémente a commencé par lancer une petite production sur un terrain prêté par un agriculteur sur le Causse Noir. C’est là qu’elle a rencontré Chantal Gaven en 2017. "J’étais chauffeur-livreur, j’ai rencontré Céline en lui livrant du matériel. Quand je suis rentrée dans la serre, ça m’a plu et je lui ai dit "si vous avez besoin de quelqu’un je viens travailler avec vous"", raconte-t-elle. Le couple cherche alors un terrain à acheter pour monter son exploitation.

Une culture saisonnière du printemps à l’automne

Elles s’installent en 2018 à Saint-Rome-de-Cernon et construisent elles-mêmes toute la ferme : une serre contenant quatre immenses bassins dont le dernier date d’août 2021 mais également un laboratoire. "L’outil de travail est réalisé mais tout n’est pas fini, détaille Céline Clémente. Mais on veut rester une ferme à taille humaine, une production locale avec de la vente directe."

La culture de la spiruline est saisonnière : du printemps à l’automne. La spiruline grandit dans les bassins d’eau saumâtre avant d’être récoltée et égouttée. Elle passe ensuite au laboratoire où elle est pressée afin d’éliminer toute l’eau puis séchée plusieurs heures à basse température et enfin concassée et mise en sachet. Les sachets sont ensuite vendus sur le marché de Saint-Affrique, à la biocoop ou encore en vente directe, sur rendez-vous. "C’est super valorisant de vendre ce qu’on produit surtout quand c’est quelque chose qui a du sens, qui fait du bien aux gens", résume Céline Clémente.

Spiruline des Grands causses, Le Revayrol. Contact au 06 87 36 14 94, site web : spiruline-grands-causses.fr

Comment la consommer ?

"Il ne faut pas se casser la tête", résume Céline Clémente. Les brindilles s’ajoutent aux salades, la poudre peut s’incorporer à des jus ou à des smoothies. "Il ne faut pas faire cuire la spiruline sinon on altère une partie de ses vitamines", prévient-elle toutefois. Ceux qui aiment le petit goût de sous-bois peuvent directement la manger à la cuillère : une cuillère à café par jour. Ceux qui veulent un goût différent peuvent essayer les mélanges créés par Céline et Chantal tels que spiruboost, un mélange de spiruline et d’épices, spirupeps ou encore spirugraines.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
D.F.
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Rome-De-Cernon

47000 €

EXCLUSIVITÉEn vente : venez découvrir cette maison T4 de 55,4 m², localisée[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Rome-De-Cernon
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?