Le marché du samedi, véritable locomotive conviviale de Rodez

  • Ruthénoises et Ruthénois ne loupent jamais le marché du samedi.
    Ruthénoises et Ruthénois ne loupent jamais le marché du samedi. DDM - MCB
Publié le , mis à jour
Marie-Christine Bessou

Le marché de Rodez participe au concours « Votre plus beau marché », organisé par le JT de 13 heures de TF1 et Les Journaux du Midi. Ambiance.
 

Le samedi, à Rodez, tout le monde se dirige, dans un cortège de caddies et de paniers, vers le cœur de ville et sa place du Bourg, ainsi que dans les rues situées entre la cathédrale et l’évêché (encore il y a peu sur la place de la Cité) où se tiennent les producteurs du traditionnel et séculaire marché.

Patrimoine immatériel depuis le Xe siècle

« Le marché se tient à Rodez depuis le Xe siècle. Il fait partie du patrimoine immatériel. Il était là bien avant la cathédrale. C’était vraiment le centre de la ville, des colporteurs venaient de toute la France ! », s’exclame Romain Solanas, ancien président du syndicat des forains, qui a tenu son stand d’olives, de morue et stockfisch pendant soixante ans derrière la cathédrale. Hans Achten, lui, le plus Aveyronnais des Hollandais, qui tient depuis vingt ans son stand de farçous (« les meilleurs »… susurre-t-on) est nostalgique des volailles vivantes et piaillantes qu’on y trouvait.« Les petits paysans y venaient comme les maraîchers ». Un folklore typiquement local.

La sortie essentielle 

Le marché du samedi à Rodez est vraiment LA sortie essentielle des Ruthénoises et des Ruthénois qui viennent y faire leur marché pour la semaine mais aussi pour toute une population de trente kilomètres à la ronde ainsi que pour les touristes. Des Chinoises de Shanghaï en visite sur le piton n’avaient d’ailleurs d’yeux que pour lui et y auraient passé des heures ! C’est un des meilleurs endroits où s’appliquent ces fameux circuits courts, si prisés aujourd’hui, puisqu’entre l’agriculteur et le consommateur il n’y a là aucun intermédiaire et les échanges vont bon train. On s’y donne rendez-vous pour satisfaire ses envies de produits frais et locaux. On y trouve même un poissonnier de la criée de Sète.

Un marché comme une pièce de théâtre

« Les gens y sont fidèles, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente où que le soleil soit de plomb. Et de plus en plus de jeunes qui renouent avec ce marché. Même les étudiants viennent y faire leurs courses », confie Hans Achten. « Il est ce qu’il se fait de mieux en Aveyron. Ce marché est vraiment représentatif de la production et de la qualité locale », ajoute le même.
« Ce marché est comme une pièce de théâtre, c’est une vraie fourmilière et son brouhaha s’entend de loin », reprend Romain Solanas. C’est vrai que c’est un réel plaisir de se balader entre ses étals, de humer ses bonnes odeurs mais aussi d’y rencontrer ses amis, dans une ambiance conviviale à nulle autre pareille. Et Romain Solanas de lancer : « Le marché du samedi est la locomotive de la ville ! »
Il est donc de la responsabilité de tous de le faire durer…

Votez pour défendre votre marché

Vous aez jusqu'au 8 avril pour élire le marché qui représentera la région au concours national lancé par TF1 et La Dépêche du Midi. Défendez le marché de Rodez (ou de Villefranche-de-Rouergue) en votant ici.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
cransac1948 Il y a 1 année Le 19/03/2022 à 12:50

on parle du marché qui se déroulait..... place de la Cité ?