Le tour du monde sans date de retour du Ruthénois Xavier Fourcadier

Abonnés
  • Après avoir passé un mois et demi au Népal, le Ruthénois s’est offert le Sri Lanka avant de poursuivre en Asie.	@XF Après avoir passé un mois et demi au Népal, le Ruthénois s’est offert le Sri Lanka avant de poursuivre en Asie.	@XF
    Après avoir passé un mois et demi au Népal, le Ruthénois s’est offert le Sri Lanka avant de poursuivre en Asie. @XF
Publié le

Tout quitter pour mieux se retrouver. Après dix années d’hésitations, le Ruthénois s’est lancé un défi : parcourir le monde sans penser au retour. Rencontre.

Il lui aura fallu dix ans pour prendre la décision. Dix ans d’atermoiements, d’hésitations, de doutes avant finalement de tout quitter pour "voir le monde, tout simplement".

Une envie d’ailleurs qui se matérialise aujourd’hui pleinement pour Xavier Fourcadier qui après le Népal prend aujourd’hui son petit-déjeuner, les pieds dans le sable, les yeux plongés dans l’Océan indien.

Le début d’un long voyage sans date de retour pour le Ruthénois de 32 ans. "J’avais vraiment besoin de décrocher, de voir autre chose, découvrir d’autres cultures. Il fallait que je me retrouve et quoi de mieux qu’un voyage pour décrocher de la routine boulot-métro-dodo."

Grand fan de trekking, Xavier a tenu à inaugurer sa nouvelle vie de backpacker par la référence du genre : le Népal. "J’étais vraiment parti pour me frotter à l’Everest, mais les conditions n’étaient malheureusement pas optimales."

-

Faute de sommets, le Ruthénois fera la tournée des camps de base. De l’Everest évidemment, à près de 6 000 mètres d’altitude, au pied du glacier du Khumbu. Il s’offre aussi le Tour des Annapurnas ; sans conteste l’un des plus beaux treks de la planète.

Prendre de la hauteur pour mieux dessiner la suite… Quoi de mieux, en effet, que de choisir le toit du monde avant de s’y plonger, la tête la première ? Pour l’anecdote, il laissera son guide derrière lui – pris de malaises à 5 000 m d’altitude – pour terminer seul la grimpette et le retrouver 3 jours plus tard en de meilleures dispositions.

"Un aléa" dont s’amuse Xavier qui sait que de tels contretemps vont l’accompagner pour la suite du périple. Mais peu importe. "J’ai décidé de prendre le temps de vivre, de profiter. J’ai le temps et la patience qu’il faut." Le temps, la patience et cette inextinguible soif de vie dont il a pu mesurer le caractère éphémère.

-

"J’ai longtemps imaginé ce voyage, j’en parlais beaucoup avec mes sœurs…" Le déclic ? "Il est triste, confirme Xavier. J’ai vraiment décidé de partir après le décès brutal d’une de mes sœurs… Nadège. Elle ne voyageait pas beaucoup mais, je sais aussi qu’elle aurait adoré faire ça."

Le souvenir en bandoulière, Xavier poursuit son aventure intérieure, le sourire retrouvé. "Je suis parti depuis peu, seul pour voir aussi de quoi je suis capable. Et je suis plutôt rassuré de ce point de vue là, s’amuse le voyageur. Cette expérience est incroyablement enrichissante." Et elle ne fait que commencer…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

139000 €

Dans une petite copropriété bien tenue, très bel appartement T3 entièrement[...]

74000 €

Avis aux investisseurs !A l'entresol d'un immeuble bien entretenu situé Rue[...]

2900 €

Situé aux portes de Rodez, ce local commercial , en très bon état d'entreti[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?