Des "voleurs du mois" affichés dans un Intermarché du Tarn-et-Garonne

  • L'initiative des gérants locaux  de l'enseigne fait parler d'elle.
    L'initiative des gérants locaux de l'enseigne fait parler d'elle. - DDM
Publié le , mis à jour

Des photos non floutées de voleurs à l'étalage présumés ont été exposées dans l'Intermarché de Verdun-sur-Garonne. Explications.
 

Sur un panneau à l'entrée de l'Intermarché de Verdun-sur-Garonne, près de Toulouse, cinq clichés provenant des caméras de vidéosurveillance du magasin exposent les visages non floutés des "voleurs du mois" : c'est la manière qu'a décidé d'utiliser les gérants du supermarché pour lutter contre des bandes de voleurs à l'étalage, selon La Dépêche du Midi. Denis Savariaux, le directeur de l'établissement, justifie cette méthode ainsi : "Nous sommes confrontés à des réseaux mafieux notamment de Géorgiens qui pillent nos rayons", d'après Midi Libre

Or, cette méthode est illégale, car elle ne tient pas compte "de la présomption d'innocence et du droit à l'image", selon le quotidien, contacté par des clients du magasin choqués par la démarche. Les gérants assument cette démarche selon eux "purement locale", d'après Actu.fr, alors que le responsable des Intermarchés en Tarn-et-Garonne ne la cautionne pas.  Mais selon l'enseigne, "chaque chef d’entreprise est indépendant au sein du groupement des Mousquetaires dont Intermarché fait partie".

Toujours est-il que l'initiative fait parler d'elle bien au-delà de Verdun-sur-Garonne...

 

L. R.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 4 mois Le 02/04/2022 à 08:53

Présomption d'innocence, droit à l'image ; la "justice" plus tournée vers la protection de la racaille que la défense des citoyens honnêtes !
Pas étonnant que l'insécurité progresse fortement ; même le président s'élève contre la légitime défense alors que c'est un droit parfaitement légitime ! ! !