Rodez : Les Restos du Coeur s'organisent pour réserver le meilleur accueil aux déplacés ukrainiens

Abonnés
  • Le nom des denrées a été traduit en Ukrainien. JAT20220407
    Le nom des denrées a été traduit en Ukrainien. JAT20220407 Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Tout est fait sur place en coordination avec les autres acteurs sociaux du département pour faciliter l’intégration des Ukrainiens.

Courtois, souriant, reconnaissant : tels sont les adjectifs qui reviennent le plus souvent dans la bouche des bénévoles des Restos du Cœur du centre de distribution de Saint-Éloi, à Rodez, où une vingtaine de personnes de nationalité Ukrainiennes sont arrivées hier matin. « Malgré tout ce qu’elles ont enduré pour arriver jusque-là, elles restent courtoises et souriantes », analyse une bénévole de la première heure. « Franchement, je ne veux pas être méchant, mais cela nous change un peu. Ils ne sont pas difficiles, ils mangent de tout. Quel bonheur, on n’était plus habitués », ajoute d’un sourire complice le responsable des lieux.

Formulaire simplifié

Comme pour les autres bénévoles de Saint-Éloi, ce dernier a été quelque peu bousculé dans sa routine du vendredi. Ce jour étant avec le mardi le jour de distribution des colis alimentaires aux 230 familles inscrites au centre de Saint-Éloi, cela ajoute du travail aux bénévoles qui doivent également composer avec la barrière de la langue.

Mais heureusement, de ce côté-là, ils peuvent désormais compter sur la présence d’Oksana, une Ukrainienne arrivée à Rodez il y a 4 ans. Appelée une première fois pour jouer les traductrices, la jeune femme est désormais présente sur place à chaque fois que cela s’avère nécessaire. « C’est presque une bénévole, comme nous », plaisante le responsable à présent ravi de pouvoir répondre, via Oksana, aux interrogations des Ukrainiens.  Les Restos du Cœur sont pleins de ressource. « Et avec l’arrivée de ces nouveaux déplacés Ukrainiens, il en faut de la ressource, notamment pour parer au plus urgent », explique l’un des responsables de l’antenne départementale de l’association chère à Coluche. Aussi, afin d’accélérer la procédure d’inscription nécessaire à l’obtention des aides, les Restos du Cœur ont créé un formulaire d’inscription allégé. « Il est délivré sur simple présentation du passeport et du permis de séjour délivré par la préfecture à leur arrivée en France », précise le bénévole. En coulisse, les réunions avec les services de la préfecture, des élus, les services sociaux et des associations caritatives se poursuivent avec l’objectif de tout mettre en œuvre pour faciliter l’intégration en France de tous les Ukrainiens. « Après ce qu’ils ont vécu, ils n’aspirent qu’à une chose : reprendre le cours d’une vie normale en attendant des jours meilleurs », conclut la bénévole des Restos du Cœur bien décidée à les aider à y parvenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

556 €

T3 2° + Parking n°120 -2 Une entrée avec placard, une cuisine américaine av[...]

70 €

A louer à Rodez quartier Bourran, dans une résidence sécurisée, garage en s[...]

340 €

T1 avec garage; 3ème étage Entrée avec placard, pièce principale, cuisine ([...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?