Seize nouveaux arbres ont été plantés à l’Arboretum du Bois noir avec le Lions Club

Abonnés
  • Tous les acteurs de cette opération revitalisation de l’arboretum, réunis avant la pause goûter.
    Tous les acteurs de cette opération revitalisation de l’arboretum, réunis avant la pause goûter.
  • Les enfants montrent leur savoir faire, aux élus, à Martine  et Claude Norek, à Louis Iniguez et à la directrice de l’école Jules Ferry Hélène Charles.
    Les enfants montrent leur savoir faire, aux élus, à Martine et Claude Norek, à Louis Iniguez et à la directrice de l’école Jules Ferry Hélène Charles.
  • Conseillés par les mains vertes de la ville d’Aubin et de Decazeville Communauté, les enfants se sont chargés de la plantation des arbres.
    Conseillés par les mains vertes de la ville d’Aubin et de Decazeville Communauté, les enfants se sont chargés de la plantation des arbres.
  • Le maire aubinois Laurent Alexandre à la pelle.
    Le maire aubinois Laurent Alexandre à la pelle.
Publié le

C’est en 1993 que 74 élèves de l’école Jules-Ferry du Gua, dirigée par Louis Iniguez, avaient matérialisé l’Arboretum du Bois noir en mettant en terre plusieurs sortes d’essences arboricole. Sauf que si certaines d’entre elles ont bien pris et se sont développées, d’autres ont été "étouffées" par la croissance de leurs voisines de plantation. D’où l’idée du Lions club Decazeville Aubin, portée notamment par les époux Norek, Martine et Claude, de remplacer les arbres qui ont végété par une nouvelle plantation, avec l’objectif de revitaliser cet arboretum. Une idée qui a séduit plusieurs partenaires, la ville d’Aubin et Decazeville communauté, dont les "mains vertes" se sont chargées de préparer le terrain et l’école Jules-Ferry.

Pour ce "remake" de 1993, Louis Iniguez était de la partie. Les anciens élèves du premier arboretum et leurs familles étaient également invités jeudi dernier à participer à cette nouvelle opération. Et il y a eu du monde qui s’est déplacé pour cette plantation d’arbres, qui se situe dans la continuité de l’arboretum initial.

Ce sont seize arbres qui ont été mis en terre par les 24 élèves du CE2, CM1 et deux de Jules-Ferry, qui ont été épaulés par les adultes. En fait quinze, car le seizième a été planté par le maire aubinois Laurent Alexandre, sous les yeux du maire de Cransac Michel Raffi, du conseiller départemental Hélian Cabrolier et de plusieurs élus aubinois.

"Nous avons offert six arbres, neuf l’ont été par le Département et le dernier par la ville d’Aubin", soulignent les époux Norek, qui espèrent que leur idée "va prendre racine dans ce petit coin de la forêt de la Vaysse et que les jeunes planteurs du jour viendront dans quelques années admirer avec leurs enfants et familles la belle ramure de leur arbre planté en 2022".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Robert LOURENCO
Voir les commentaires
L'immobilier à Aubin

117600 €

AUBIN - Immeuble de rapport comprenant un bel appartement de 170 m² environ[...]

125000 €

Aubin : Maison de type 4 avec jardin, comprenant en plain-pied de vie : ent[...]

106000 €

A VENDRE-Immeuble à usage locatif comprenant 2 appartements loués + possibi[...]

Toutes les annonces immobilières de Aubin
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?