Vaccin contre la coqueluche : pour toutes les femmes enceintes

  • Vaccin contre la coqueluche : pour toutes les femmes enceintes
    Vaccin contre la coqueluche : pour toutes les femmes enceintes
Publié le , mis à jour

Pour protéger les nouveau-nés contre la coqueluche, la vaccination est désormais recommandée à toutes les femmes enceintes. Objectif : éviter les hospitalisations et les décès de nourrissons liés à cette maladie infectieuse.

Infection des voies respiratoires, la coqueluche peut entraîner des quintes de toux et une fatigue intense pendant plusieurs semaines chez l’adulte. Mais chez le nouveau-né et les personnes fragiles, elle peut avoir des conséquences plus sévères. "Entre 2013 et 2021, 993 cas de coqueluche ont nécessité une hospitalisation chez les enfants de moins de 12 mois, dont 604 chez les moins de trois mois", rappelle la Haute Autorité de santé (HAS). Et ce malgré les recommandations consistant à vacciner l’entourage du nouveau-né afin d’éviter une contamination.

Comment protéger les nouveau-nés avant leur propre vaccination ? "Indiquée dès l’âge de deux mois, la vaccination des nourrissons procure une protection qui reste cependant partielle jusqu’à l’âge de trois mois, ce qui laisse une fenêtre de contamination possible durant les premières semaines de vie de l’enfant", souligne la HAS. C’est pourquoi la stratégie de cocooning, qui consiste à vacciner l’entourage et la mère le plus rapidement possible à la naissance de l’enfant est jusqu’à présent préconisée.

Mais puisque les données en vie réelle recueillies depuis plus de 10 ans à l’étranger établissent une bonne efficacité et tolérance de cette méthode, la HAS a décidé d’étendre cette recommandation aux femmes enceintes. "Afin de protéger le nouveau-né cette vaccination doit être effectuée à partir du deuxième trimestre de chaque grossesse, de préférence entre les semaines d’aménorrhée 20 et 36", précise l’autorité. Ainsi "le nouveau-né sera protégé grâce au passage transplacentaire des anticorps anticoquelucheux de la mère".

A noter : la vaccination contre la coqueluche de la femme enceinte peut être effectuée en même temps que celle contre la grippe saisonnière et la Covid-19.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?