Couteau de Laguiole : Carole Delga déplore une décision qui "fragilise toute une filière économique"

  • La présidente de la Région réagit après la décision de l'Inpi de ne pas protéger le couteau de Laguiole.
    La présidente de la Région réagit après la décision de l'Inpi de ne pas protéger le couteau de Laguiole. José A. Torres
Publié le

La présidente de la Région réagit après la décision de l'Inpi de ne pas protéger le couteau de Laguiole.

Depuis son élection comme présidente de la Région, Carole Delga a, à plusieurs reprises, rappelé son attachement à l'Aubrac. Elle s'est rendue plusieurs fois à Laguiole, notamment le 11 novembre dernier, pour les commémorations de l'Armistice et s'est personnellement engagée pour défendre le dossier de demande d'indication géographique pour le couteau de Laguiole. En février, l'institution a d'ailleurs lancé une grande campagne de communication, à l'échelle de la Région, pour promouvoir le dossier. 

Après la décision de l'Inpi de refuser cette demande, elle a déploré "un nouveau coup dur". "Depuis près de deux siècles, la notoriété et la qualité des couteaux de Laguiole constituent une vitrine exceptionnelle pour notre région et assurent des retombées économiques locales importantes, écrit-elle dans un communiqué. Aujourd’hui, ce territoire et ces entreprises au savoir-faire artisanal unique au monde, méritent d’obtenir cette indication géographique (IG). Les couteaux de Laguiole, c’est en Occitanie ! Les productions de Thiers et de Laguiole sont différentes, c’est pourquoi nous voulons que le savoir-faire d’exception des couteliers de Laguiole soit reconnu à travers cette IG."

La présidente demande l'intervention de l'Etat

Alors qu'une deuxième demande, émanant des couteliers de Thiers et comprenant les deux territoires, est actuellement toujours à l'instruction, Carole Delga espère qu'elle n'aboutira pas. "J’appelle l’Inpi à ne pas donner une suite favorable au dossier porté par les couteliers de Thiers, qui fragiliserait fortement toute une filière économique en Occitanie. Je demande également à l’État de se mobiliser et de se saisir de ce dossier car les couteaux de Laguiole représentent un patrimoine national, et pas seulement régional. Depuis le début la Région soutient la candidature du Syndicat des fabricants aveyronnais des couteaux de Laguiole. Je continuerai de me battre à son côté pour qu’il obtienne cette indication géographique, reconnaissance de la qualité de nos artisans et de leurs productions."

 

Voir les commentaires
L'immobilier à Laguiole

120000 €

AU COEUR DES PLATEAUX DE L'AUBRAC - VILLAGE DE LAGUIOLEBelle bâtisse en pi[...]

204000 €

APPARTEMENT T2 - CENTRE VILLE DE LAGUIOLE A quelques pas du coeur du villag[...]

50000 €

A Laguiole, à 2 pas des commerces, terrain de 826 m2 exposition sud[...]

Toutes les annonces immobilières de Laguiole
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?