Rugby : la douche froide pour Rodez, qui ne montera pas en Fédérale 3 !

  • La détresse des Ruthénois ce dimanche 17 avril.
    La détresse des Ruthénois ce dimanche 17 avril. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Ce dimanche 17 avril, les hommes de Jérôme Broseta ont perdu leur 8e de finale des phases finales d'Honneur, devant leur public, face à Capestang, 23-24, dans les derniers instants. L'espoir de monter en Fédérale 3 n'est donc plus permis et la saison sang et or est finie. Une énorme désillusion.

Le doux parfum des phases finales s'est transformé en amertume bien difficile à avaler pour Rodez. Ce dimanche pascal, au stade de La Roque (et sa pelouse toujours bien dégradée) à Onet et sous le soleil, Rodez renouait avec les matches couperêts. Lors d'un 8e de finale à domicile face aux Héraultais de Caspestang, vainqueurs eux d'un match de barrage le week-end précédent, quand Rodez, 2e de poule à la fin de la phase régulière, en avait été exempté.

En pemière période, ce sont les buteurs qui ont fait enfler le score. Jusqu'à ce que Vauthier aille à l'essai juste avant la pause pour donner une marque de 14-6 au moment de rejoindre les vestiaires. Mais, en infériorité numérique (jaune à Vauthier), Rodez a ensuite encaissé un essai héraultais peu de temps après avoir retrouvé le pré (14-11). Toujours aussi précis au pied, l'ouvreur maison Dressayre a mis les siens plus loin sur penalité (17-11). Et si les visiteurs ont mis une sacrée pression à Rodez ensuite, la défense s'est montrée très costaude de longues minutes. Avant de craquer devant la puissance des gros sudistes et d'encaisser un essai transformé qui a fait passer Rodez derrière (17-18). Mais sur une énième penalité longue distance de Dressayre, les Aveyronnais repassaient devant, 20-18. Il restait alors moins de dix minutes à jouer et elles seraient irrespirables. Sur une nouvelle pénalité, cette fois de la ligne médiane et excentrée, Dressayre échouait. Sur le renvoi, les esprits s'échauffaient. La tension était bien là. Et Rodez rebasculait derrière à quelques secondes de la fin sur une penlité, là aussi de loin, héraultaise (20-21). Totalement fou : à la 80e+1 : Dressayre de 25 mètres excentré remettait les siens devant encore sur pénalité (23-21). Mais il ne fallait pas être cardiaque, surtout Ruthénois, puisque le 15 visiteur là encore suite à une faute ruthénoise et donc une pénalité envoyait finalement les siens en quarts ! 23-24 score final. Un déchirement pour tout le stade. Les Ruthénois étaient absourdis. Capestang exultait.

A l’issue des 8e de finale, les équipes qualifiées sont classées de 1 à 8 en fonction du classement général de la phase préliminaire. Ce qui permet de déterminer les oppositions des quarts de finale qui se disputeront le dimanche 1er mai. Pour rappel, un seul billet pour la Fédérale 3 est à gagner dans ces phases finales. Il sera propriété de l'équipe qui ira le plus loin, excepté les formations déjà promues car ayant terminé premières de leur poule.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

345 €

RODEZ - SAINT CYRICE proche de l'IUT Appartement de type 1 de 33 m2 avec ba[...]

390 €

Sas d'entrée (sol carrelage) , cuisine avec meubles, hotte, plaque gaz,, br[...]

400 €

Appartement de type 1bis de 34m2, dans résidence sécurisée avec ascenseur,[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
CRIC 12 Il y a 5 mois Le 17/04/2022 à 21:06

Rodez c'est magique !!! 🤣🤣 On ne s'ennuie jamais avec les Ruthénois quand c'est pas les danseuses du RAF c'est les clowns du rugby qui font l'actualité 🤣🤣Qu'est ce qu'ils vont en faire du manager général embauché dernièrement pour la montée ??

claudius Il y a 5 mois Le 18/04/2022 à 09:47

En plus c'était pas le match de la montée, il fallait en gagner encore 2 ou 3