La vidéo de Jean Lassalle qui s'abstient au second tour entraîne l'annulation des suffrages de sa commune

  • En se mettant en scène en refusant de voter, Jean Lassalle s'est attiré les foudres du Conseil constitutionnel.
    En se mettant en scène en refusant de voter, Jean Lassalle s'est attiré les foudres du Conseil constitutionnel. Capture Twitter - Jean Lassalle
Publié le

Le Conseil constitutionnel n'a pas laissé passer la vidéo de Jean Lassalle, les suffrages de toute la commune ont été sanctionnés.

Lors du deuxième tour de l'élection présidentielle, Jean Lassalle s'était mis en scène en vidéo dans le bureau de vote de sa commune, Lourdios-Ichère dans les Pyrénées-Atlantiques, pour montrer qu'il comptait s'abstenir de choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Un message abstentionniste qui devait dénoncer le fait que "le vote blanc n'est plus à la hauteur", mais qui lui a attiré les foudres du Conseil constitutionnel. Pour ce geste, tous les bulletins de la commune ont été annulés et non pris en compte en compte.

A lire aussi : Présidentielle 2022 : Jean Lassalle fait un don aux partis endettés, avec une pointe d'ironie

Abstentionniste.

Les explications ➡️ https://t.co/QoLouRgpa9 pic.twitter.com/T24jx6vl4s

— Jean Lassalle (@jeanlassalle) April 24, 2022

Jean Lassalle s'excuse auprès des habitants

"Il a publiquement mis en scène son abstention et a pris la parole pour exprimer, devant l'urne, son refus de participer à l'élection", pointe du doigt du Conseil constitutionnel. "Eu égard à la notoriété" de Jean Lassalle, son comportement aurait enfreint le code électoral car aurait été "de nature à altérer la sincérité du scrutin dans cette commune". Toutes les voix de Lourdios-Ichère ont donc été annulées.

A lire aussi : Jean Lassalle à 8,67% en Aveyron : "Il connaît notre réalité, il parle à la ruralité"

Jean Lassalle a répondu dans une lettre, partagée sur ses réseaux sociaux. "J’ai la seule et totale responsabilité de l’acte que j’ai posé. Je demande pardon au bureau présent, à l’ensemble des citoyens de la commune de Lourdios-Ichère, pour le grand déshonneur qu’ils ont eu à essuyer, à cause de moi, depuis que la commune existe. Je le ferai personnellement auprès de chacun d’entre eux, un par un".

? Mon courrier au Pst du @Conseil_constit à propos de leur décision rendue ce jour, concernant mon acte lors du 2nd tour dans le bureau de vote de Lourdios-Ichère @jeanlassalle Lien vers la décision du @Conseil_constit : https://t.co/bu00OqnGoA pic.twitter.com/Bq22ehCJdL

— Jean Lassalle (@jeanlassalle) April 27, 2022

Avant de demander au Conseil constitutionnel de lever la sanction à l'encontre des habitants du village des Pyrénées-Atlantiques, et "d'engager ou faire engager sans délai les poursuites pénales que vous évoquez à mon égard. Je veux bien publiquement répondre de mon acte et en payer les éventuelles conséquences prévues par la loi: peine de prison, retrait de mes droits civiques, amendes..."

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Anonyme13114 Il y a 2 mois Le 28/04/2022 à 12:04

Curieuse décision du Conseil constitutionnel . Lasalle fait "le malin" et tous les électeurs sont pénalisés.

Occitanix12 Il y a 2 mois Le 28/04/2022 à 09:01

C'est injuste que tous les votes de votre commune soient annulées. Je suis de tout cœur avec vous Monsieur Lassale

Altair12 Il y a 2 mois Le 28/04/2022 à 08:43

Il s'est fourvoyé mais il réagit avec honnêteté et honneur ; dans la droite ligne de ce très sympathique personnage de la politique Française !