Incendie à Onet-le-Château : "Si mon chien n'avait pas gratté à la porte, je n'aurais pas vu la fumée"

  • Le feu a pris au dernier étage, et s'est propagé au balcon du premier étage.
    Le feu a pris au dernier étage, et s'est propagé au balcon du premier étage. Repro CPA -
  • Le balcon du premier étage a été consumé par les flammes, la baie vitrée a explosé. Le balcon du premier étage a été consumé par les flammes, la baie vitrée a explosé.
    Le balcon du premier étage a été consumé par les flammes, la baie vitrée a explosé. Repro CPA -
  • L'appartement est calciné et inondé. L'appartement est calciné et inondé.
    L'appartement est calciné et inondé. Repro CPA -
Publié le

Un incendie a ravagé un appartement à Onet-le-Château, samedi 30 avril. Les habitants témoignent des flammes et de leur évacuation en catastrophe.

Immense frayeur pour les habitants d'un immeuble à Onet-le-Château, samedi 30 avril 2022 à 18h40, lorsque des flammes ont jailli d'un appartement au dernier étage. "Notre voisine était en train de cuisiner, puis le compteur électrique a sauté et il y a eu des flammes partout", raconte une habitante.

"10 minutes. Il a suffi de 10 minutes", rappelle-t-elle avec les larmes aux yeux. Le feu a totalement ravagé l'appartement du troisième étage, et s'est propagé jusqu'au balcon de cette habitante au premier étage. "À ce moment-là, j'avais enlevé mes appareils auditifs, je ne savais pas ce qu'il se passait... C'est grâce à mon chien qui n'arrêtait pas de gratter à la porte de ma chambre que je suis sortie et que j'ai vu la fumée".

En sortant de chez elle, cette dame s'est précipitée chez sa voisine du dessus pour voir si elle était encore là. "J'ai cassé ta porte, je suis désolée. Je ne savais pas que tu avais déjà évacué !", s'est-elle excusée au lendemain de l'incendie. "Ce n'est pas grave !", assure la voisine.

"On a été laissés sur le trottoir..."

Dimanche matin, certains habitants sont revenus devant chez eux, non sans émotion. Des débris jonchaient le sol de la cour, et on pouvait apercevoir les murs noirs et le mobilier calciné dans les appartements touchés. Au moment du sinistre, "les pompiers ont été des amours, ils nous ont aidés à récupérer des vêtements et des médicaments". Mais une fois les soldats du feu partis, les habitants se sont sentis bien seuls et auraient aimé avoir un meilleur accompagnement de la part de la mairie et de l'Office des HLM.

Une mère de famille a passé la nuit dans son appartement, heureusement qui n'a pas été touché par les flammes, mais où l'électricité a été coupée. Sauf qu'elle vit avec son enfant handicapé qui a besoin d'un lit médicalisé. "Il n'a pas dormi de la nuit", confie-t-elle. 

Une solution de relogement devrait être apportée dès ce lundi par l'Office des HLM, relaie le maire Jean-Philippe Keroslian. "Le soir de l'incendie, tout le monde a été hébergé chez des amis ou de la famille. Mais le temps de trouver des solutions pérennes, les habitants devaient en effet contacter leur assurance pour loger dans un hôtel". 

Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

460 €

A Onet le Château dans le quartier Saint Firmin un appartement de type 2 da[...]

170000 €

Maison T4 en copropriété d'environ 69m2 composée d'une cuisine ouverte sur [...]

465 €

A louer quartier St Firmin, appartement de type 2 de 50.50 m2 traversant. I[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?