Athlétisme : les interclubs sont de retour ce week-end

Abonnés
  • En mai 2019, la délégation ruthénoise avait acté sa montée en Nationale 2A sur ses pistes, lors de la finale du championnat de France des clubs.
    En mai 2019, la délégation ruthénoise avait acté sa montée en Nationale 2A sur ses pistes, lors de la finale du championnat de France des clubs. Repro CP
Publié le

Les clubs de Rodez (Nationale 2A) et de Saint-Affrique (Régionale) retrouvent le championnat de France des clubs samedi 7 et dimanche 8 mai. La compétition n’a pas eu lieu depuis 2019.

Ce week-end des 7 et 8 mai marquera le retour du championnat de France des clubs sur tout l’hexagone. La compétition n’a pas eu lieu depuis trois ans à cause de la pandémie de Covid-19. Au niveau de la ligue Occitanie, les dirigeants ont privilégié un format sur deux jours. Pour le premier tour, les équipes de niveau régional et de Nationale 3 ont rendez-vous samedi 7 mai à Lunel et Muret.

Et les clubs évoluant au niveau national seront à Blagnac (N2), Nîmes et Albi (N1 et N2), dimanche 8 mai. Le Stade Rodez Athlétisme (SRA), qui évolue en N2A, se déplacera à Albi pour ce premier tour de la compétition. En sachant que la fédération a décidé ce tour de reprise servirait uniquement de réglage et serait sans incidence sur les finales prévues le 22 mai.

Le SRA veut renforcer ses rangs

En plus du club du Piton dans le Tarn, l’équipe de Saint-Affrique sera à Lunel, samedi, en Régionale. En 2019, dernière édition en date des interclubs, les Sud-Aveyronnais avaient terminé à la 11e place d‘Occitanie avec 9 055 points. Cette même année, le club ruthénois était monté d’une division grâce à sa victoire lors de la finale N2B disputée à Rodez, le 19 mai 2019. Les athlètes sang et or avaient obtenu 42 276 points. Cette saison, la situation est loin d’être la même : la pandémie est passée par là et il y a eu un changement de génération, avec de nombreux athlètes ayant quitté la discipline.

Ainsi, l’entraîneur du SRA Jean-François Prigent et ses collègues de l’encadrement, Hélian Cavalié, Adrien Brayet et Benoît Dunet ont composé avec une équipe très jeune, avec une base de cadets et de cadettes, épaulés par quelques adultes. Et en vue du deuxième tour, le club de Rodez appelle à la mobilisation pour renforcer son équipe pour la finale N2A, qui se déroulera sur la piste de Vabre, le 22 mai, trois ans après le titre.

Le challenge départemental se remet en piste à Villefranche-de-Rouergue

Ce week-end s’annonce aussi très intense du côté des jeunes athlètes aveyronnais et de leur encadrement. Prévue le 2 avril et reportée à cause des mauvaises conditions météorologiques, la manche, initialement la deuxième, du challenge départemental d’athlétisme sur piste a été reprogrammée pour demain, sur la piste du stade Henri-Lagarde de Villefranche-de-Rouergue. Malgré ce changement de date, près de 80 jeunes athlètes seront présents sur la cendrée villefranchoise. Un riche programme attend les participants avec du sprint, du demi-fond, des sauts en longueur et en hauteur et des lancers avec poids, disque, javelot et vortex. Et les officiels seront eux aussi sollicités pour la validation des diverses performances qui seront prises en compte au titre de la quatrième étape du challenge. Les épreuves débuteront à 12 h 30, jusqu’aux environs de 16 h 30 et la confirmation des engagements et inscriptions de dernière minute sera possible dès 11 h 30. La cinquième manche du challenge aura lieu le jeudi de l’Ascension, le 26 mai, à Saint-Affrique.
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Alain Cabaniols
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?