Jade Estival, une "petite main" ruthénoise dans le grand monde de la haute couture

Abonnés
  • Jade Estival a rejoint la maison Hurel en 2019 et travaille pour Dior, Chanel, Armani ou encore Valentino.	@JE Jade Estival a rejoint la maison Hurel en 2019 et travaille pour Dior, Chanel, Armani ou encore Valentino.	@JE
    Jade Estival a rejoint la maison Hurel en 2019 et travaille pour Dior, Chanel, Armani ou encore Valentino. @JE
Publié le

Passionnée de haute couture depuis sa tendre enfance, la Ruthénoise a rejoint l’atelier Hurel en tant que "petite main". Spécialisée en "broderie main", elle travaille pour les grandes marques du luxe où la précision le dispute à la rigueur. Rencontre.

Un couturier, c’est comme un compositeur. S’il n’y a pas de musiciens pour jouer sa partition, il ne se passe rien."

La citation est de François Lesage, brodeur français disparu en 2011, passé à la postérité pour l’excellence de son travail. Célébrée par les grands noms de la mode, la réputation du "maître d’art" dépasse encore aujourd’hui les frontières et fait des émules qui comme Jade Estival, perpétuent un métier ô combien singulier.

"Petite main" pour les grandes maisons haute couture, la brodeuse ruthénoise de 25 ans vit à Paris un rêve éveillé. Son quotidien, des heures passées dans les ateliers Hurel, l’un des fleurons français du luxe, à imaginer ce dont seront faites les prochaines collections.

Stage chez Jean-Paul Gaultier

Un quotidien peuplé de pampilles, strass, sequins, plumes, cuirs, cabochons, boutons, fils, rubans… De points d’araignée, de graine, de bouclette ou de points lancés…

Dans cet atelier de broderie main fondé en 1879 par Edmond Hurel, souvent convoité par les grands noms du luxe depuis, mais jamais conquis, la Ruthénoise voit ainsi lors des fashion weeks, son travail défiler sur les podiums Chanel, Dior, Armani ou Valentino… "

Voir c’est un bien grand mot", tempère toutefois la brodeuse qui, en 3 ans de carrière, n’a eu l’occasion de participer à un défilé qu’à une seule reprise. "On a rarement l’occasion d’assister au défilé… Cela ne m’est arrivé qu’une seule fois, lors d’un stage chez Jean-Paul Gaultier. Mais on sait toujours en revanche si notre travail a défilé ou non. Ce n’est parfois pas le cas. Je me souviens d’avoir travaillé sur un drapé pour Chanel qui n’a finalement pas défilé ou alors très bien caché sous une superposition de vestes.

"Frustrant" reconnaît Jade quand on imagine qu’un tel travail demande des semaines entières de travail. Mais si la déception est grande en de pareils moments, l’inverse est en revanche "incroyablement gratifiant."

Initiée encore toute jeune à la broderie par une grand-mère qui lui parlait régulièrement de ses travaux d’aiguilles encore loin – elle l’avoue – de la passionner, Jade s’est définitivement trouvé lors des portes ouvertes de l’école de broderie de Rochefort avant d’enchaîner sur un Brevet des métiers d’art (BMA). À Paris : "Là où tout se passe et où se trouvent toutes les belles maisons."

Aujourd’hui complètement à sa place dans cet univers qui sied à merveille à sa fascination pour la Haute couture, elle qui enchaîne les heures, les veilles "euphorisantes" de défilés, sait aussi qu’elle ne passera pas sa vie dans un atelier parisien.

"J’exerce par définition un métier passion avec ses bons et beaux côtés mais aussi ses mauvais. La répétition des tâches, le stress, la fatigue… Je prévois donc un petit retour aux sources dans les prochaines années." En attendant, Jade profite de ce que Paris a à offrir, consciente d’exercer un métier empreint, comme la capitale, de rêve et de magie.

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

383 €

Petit sas d'entrée, une chambre avec placard, pièce principale avec kitchen[...]

340 €

Dans le quartier de Bourran à proximité des différentes commidités un studi[...]

289 €

Tour de ville de RODEZ, venez découvrir dans un petit immeuble calme et ent[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?