Législatives : à Rodez, le RN présente une candidate venue de... Lunel (Hérault)

  • Julia Plane, conseillère régionale de 38 ans, candidate en Aveyron pour la députation. Julia Plane, conseillère régionale de 38 ans, candidate en Aveyron pour la députation.
    Julia Plane, conseillère régionale de 38 ans, candidate en Aveyron pour la députation. -
Publié le

Ce mercredi, le référent départemental RN, Bruno Leleu, était à Rodez pour présenter les candidats du parti de Marine Le Pen sur la première circonscription. Mais le Decazevillois, candidat sur la deuxième, n’était accompagné que du « suppléant », Roméo Cantagrel, 47 ans, caviste à Saint-Geniez-d’Olt. Et pour cause : la candidate désignée sur le Nord-Aveyron est Julia Plane, conseillère municipale à Lunel dans l’Hérault où elle était retenue « professionnellement ».

Également élue à la Région, cette trentenaire serait-elle donc « parachutée » pour ravir le poste d’un député en Aveyron ? « Quand c’est un candidat LREM, bizarrement on ne parle jamais de parachutage », se défend d’emblée Bruno Leleu. « Durant des années, on nous a reproché d’envoyer des candidats en carton. Cette fois, nous avons choisi quelqu’un qui connaît très bien les dossiers et avec une expérience d’élue », explique-t-il encore.

Mazars "le contorsionniste", Thébault "la carpe et le lapin"...

Avant que le volubile entrepreneur ne déjà la bataille sur cette circonscription sans oublier d’égratigner ses adversaires : Stéphane Mazars « un contorsionniste de la politique, qui excelle dans la communication plus que l’action », Léon Thébault « le candidat Nupes, mélange de la carpe et du lapin, de pro-chasse, de pro-nucléaire et d’anti-tout » ou encore Magali Bessaou « candidate d’un conseil départemental qui n’a plus que de LR le nom et n’ose pas se dire macroniste »

Quant au programme, le RN dit vouloir avancer sur deux jambes : l’une sociale et l’autre régalienne. « J’ai envie de dire à toute cette France périphérique représentée par la première circonscription de tenter un député de chez nous. Cela en vaudra quatre de chez LREM ! Qu’est-ce qui a changé dans nos vies après cinq ans de Mazars ? Le pouvoir d’achat a-t-il augmenté ? Les médecins sont-ils plus nombreux ? Le prix de l’essence est-il plus bas ? » Reste à savoir quand Julia Plane viendra porter cette parole dans la circonscription ? « Très vite », assure Bruno Leleu, qui promet même la venue « d’une personnalité » à Rodez durant la campagne.

En 2017, le candidat RN Matthieu Danen avait récolté 7,43% dans la circonscription.

Leleu tacle « l’éloignement » de Deguara

Si Bruno Leleu assume le parachutage de sa candidate sur la première circonscription, le référent départemental RN ne se prive pas pour tacler son concurrent de la deuxième, l’Aveyronnais Samuel Deguara (LREM) installé à Paris depuis plusieurs années. « Que connaît-il à notre département, lui qui il y a deux ans se présentait à l’élection municipale de Paris ? Lui qui navigue depuis plus de 20 ans de poste en poste au sein des plus hautes instances de la République ? » Et de conclure : « J’invite les électeurs à renvoyer M. Deguara par avion à Paris dès le 12 juin prochain. Par avion, malheureusement, car il n’y a plus de train direct. Mais le sait-il ? »

Ce dernier pourra néanmoins lui rétorquer qu’il n’existe pas, non plus, de train direct vers l’Hérault...

 

L'immobilier à Rodez

267 €

Entrée avec placard, séjour avec balcon, kitchenette (plaques, frigo, éléme[...]

26 €

PARKING EXTERIEUR N° 5[...]

432 €

Appartement en cours de rénovation: Sas d'entrée avec grand placard, pièce [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez