Villefranche-de-Rouergue : l’imprimerie Grapho 12 retrouve son "plein essor"

Abonnés
  • Le président d’OAC, Michel Delpech, et les deux associés dirigeants de Grapho 12, Alain Bessettes et Giovanni Michielin, formalisent le soutien financier.
    Le président d’OAC, Michel Delpech, et les deux associés dirigeants de Grapho 12, Alain Bessettes et Giovanni Michielin, formalisent le soutien financier. MCB
Publié le

Ouest Aveyron communauté soutien financièrement le développement de l’entreprise de Farrou.

Le président d’Ouest Aveyron communauté (OAC), Michel Delpech l’a déclaré : "Notre cœur de métier c’est d’accompagner le développement économique de notre territoire". Fort de cette vérité, il en a fait une réalité, en signant, dans les bureaux de Grapho 12, sur la zone d’activité de Farrou, une aide de développement à l’immobilier d’entreprise, en clair une subvention de 35 649 € exactement, afin de l’accompagner. Ce soutien de la Communauté de communes s’inscrit dans une volonté d’être aux côtés des entreprises qui investissent pour se moderniser et être plus compétitive.

"Le papier aura toujours son mot à dire"

Rappelons que Grapho 12 a été créé il y a quarante ans, en 1982. Cette imprimerie industrielle, qui est passée en différentes mains, est aujourd’hui dirigée par deux associés, Alain Bessettes et Giovanni Michielin. Si elle a affiché au plus fort de son activité un total de 60 salariés, on en compte aujourd’hui 19. Après un redressement judiciaire en 2010 – les dirigeants actuels ont repris l’entreprise à la barre du tribunal sous condition d’épurer un passif de deux millions d’euros – l’engagement d’une dette remboursée de 200 000 € chaque année a été tenu. "On est reparti sur un projet d’industrie adossé à la rentrée d’une machine huit couleurs très performante dont on ne compte que quatre ou cinq exemplaires en Occitanie", explique Alain Bessettes. Outre la subvention d’OAC, Grapho 12 a bénéficié d’une aide à l’industrie du futur à condition de changer de matériel et d’un investissement dans le cadre d’un contrat de croissance qui implique de recruter cinq à six personnes. Les dirigeants ont eu quelques sueurs froides lors de la période Covid avec un chômage partiel de 30 %. "Heureusement qu’on avait payé la dette avant…", confie Alain Bessettes.

"Aujourd’hui, on compte 3 000 imprimeries alors qu’avant il y en avait 10 000. Malheureusement un millier est encore amené à disparaître. Mais le papier aura toujours son mot à dire !", surenchérit le même. Grapho 12 c’est une imprimerie généraliste, de la carte de visite au catalogue, en passant par les flyers, etc. L’entreprise sous-traite aussi et la nouvelle machine permettra de multiplier la capacité de production par trois.

Enfin Michel Delpech, le président d’Ouest Aveyron communauté, a eu le mot de la fin en déclarant fièrement : "Notre territoire est le plus dynamique de l’Aveyron mais aussi d’Occitanie en termes de créations d’entreprises".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Marie-Christine Bessou
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

68000 €

Centre ville bel appartement de type T2, très ensoleillé, au dernier étage [...]

47800 €

Secteur Grave : terrain constructible viabilisé de 1260m2. - UBI_B[...]

139500 €

En EXCLUSIVITÉ pour vous à VILLEFRANCHE DE ROUERGUE, ce sont DEUX APPARTEME[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?