Une vision surprenante de la ville en images

  • Brigitte Bousquet, Jean-Michel Bouyssié, adjoint à la politique de la ville, Marco Benz et quelques jeunes dont Franck.
    Brigitte Bousquet, Jean-Michel Bouyssié, adjoint à la politique de la ville, Marco Benz et quelques jeunes dont Franck.
Publié le

À la demande de la municipalité villefranchoise, des jeunes donnent à voir dans un documentaire les quartiers prioritaires de la Bastide et du Tricot. La projection s’est déroulée au Vox.

Acteurs et partenaires de l’action "C’est mon patrimoine" se sont retrouvés récemment au cinéma Le Vox, à Villefranche-de-Rouergue, que le gérant de Ciné Azur avait mis gracieusement à disposition pour la projection du film "Bonjour, je m’appelle Franck et je voudrais savoir…"

Un documentaire tourné dans le cadre du contrat de ville à la demande de la direction de la Cohésion sociale de la mairie de Villefranche et montré à l’issue d’un stage gratuit de cinq jours animé et encadré par Brigitte Bousquet et Marco Benz, réalisateurs de l’association Ocho Equis Film basée à Lugan.

Sept garçons et deux filles se sont lancés dans l’aventure à l’invitation de la Mission locale et Village 12. "Ce sont de petites caméras de sport qui ont été utilisées car l’idée était que tout le monde puisse filmer, a expliqué Brigitte Bouquet. Le premier jour, nous avons regardé des documentaires puis, ensemble, nous avons trouvé un fil conducteur. On a illustré un Villefranche accueillant sans glorifier le passé. Au montage, le personnage de Franck, un des participants, s’est imposé au vu de sa fraîcheur et de sa spontanéité". Une déambulation à travers la Bastide et le quartier du Tricot.

Les jeunes cinéastes ont participé à toutes les étapes : repérages des lieux et casting, écriture du scénario, interviews, tournage… Et la musique, créée par Vivien Roche de la Cie Fruits d’Allégresse, a donné une jolie couleur aux images. Le résultat est original et donne une vision surprenante de la ville.

Plusieurs objectifs sous-tendaient ce projet. Que les jeunes partent, en s’initiant à l’image, à la découverte du patrimoine de la Bastide et du Tricot (quartier prioritaire) et du patrimoine immatériel (histoire des familles, des activités marchandes…) et, pour la commune, de créer un lien entre les deux entités Tricot-Bastide, marquer une ambition nouvelle en particulier envers la jeunesse, travailler la question du bien-vivre ensemble et disposer d’un outil multimédia qui présente le quartier prioritaire de la ville et ses habitants.

Cette action est portée et financée par la mairie, la Région et le Département à travers Aveyron-Culture. Le film sera visible prochainement sur le site de la commune et sur différents réseaux sociaux.

FRANCINE ERB GOMES
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

34500 €

Maison de centre-ville sur 3 niveaux avec garage.Possibilité de découper en[...]

53250 €

T2 situé au premier étage d'un bel immeuble à colombages. L'appartement a é[...]

290 €

Coeur de ville, proche de toutes commodités - Appartement T2 situé au 3ème [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?