Jean-Luc Calmelly, maire de Bozouls : "La qualité de vie doit se voir"

Abonnés
  • Jean-Luc Calmelly, maire,n’est pas peu fier de la vue imprenable sur le canyon depuis l’Hôtel de ville.
    Jean-Luc Calmelly, maire,n’est pas peu fier de la vue imprenable sur le canyon depuis l’Hôtel de ville. OC
Publié le

En charge du tourisme et de l’attractivité du département, Jean-Luc Calmelly est également le maire d’une commune qui symbolise cette attractivité en s’appuyant sur l’économie pour développer le cadre de vie. Avec le tourisme comme "cerise sur le gâteau", Bozouls est sorti de son trou. Tour d’horizon autour de son canyon.

Bozouls n’a pas un, ni deux, mais trois belvédères à offrir désormais pour montrer sa vitalité. Ou son attractivité pour reprendre la fonction attribuée par le Département, à son maire, Jean-Luc Calmelly. Un belvédère étoilé avec le chef Guillaume Viala, celui posé au bout de Terra Memoria comme un balcon sur le vert, et enfin, celui aménagé au dernier étage de la mairie avec vue sur la cité où pose l’édile. "L’économie est portée par les entreprises qui attirent les gens. Notre population se rajeunit. Le tourisme, c’est la cerise sur le gâteau qui soutient l’économie. Nous menons des efforts sur l’aménagement qui sont des éléments d’attractivité pour donner le choix aux gens de s’installer. La qualité doit se voir, tout est lié et se complète", déclare l’élu, conscient que la proximité avec Rodez, participe à son développement.

Aménagements

Les investissements sont dirigés vers cette attente : six lotissements et des petits collectifs sont en cours. Le cadre de vie est mis en avant cette année par les travaux d’aménagement concernant le square des frères Puech, une partie de la rue de la Fontaine et le Haut de l’Hospitalet. Les voiries les plus anciennes vont avoir droit à une cure de jouvence avec un état des lieux réalisé sur les secteurs du parking de la médiathèque, rue du Clapier et rue Pauverous. Des aménagements qui améliorent le cadre de vie rimant avec marché du jeudi. En effet, ce marché symbolise à la fois la vitalité et la convivialité de la commune en misant sur la proximité. Des marchés qui se ramassent à la pelle avec celui d’artisanat d’art, nocturne en été et de Noël.

Cet objectif de qualité de vie par le biais des aménagements se retrouve aussi par la création du giratoire de la Rotonde, sécurisant l’axe principal tout en permettant de créer cette unité. Encore une fois, l’attractivité économique est le socle de cette réussite pour pouvoir se développer et proposer des projets à la hauteur de l’enjeu.

Services

Ainsi, parmi les projets phares de la commune, la création d’un espace multiservices dont la pose de la première pierre a eu lieu à l’automne dernier, place de la Liberté. Cet espace, porté par la commune, abritera un centre de loisirs (actuellement dans les locaux de l’école publique Arsène-Ratier), un accompagnement pré-ados porté par le centre de loisirs, des actions en lien avec la parentalité, des activités pour les adultes, et des équipements pour France Services. Un lieu intergénérationnel et de proximité pour être à la hauteur de la commune qui a franchi la barre des 3 000 habitants.

L’espace multiservices avec le centre de loisirs est en construction.
L’espace multiservices avec le centre de loisirs est en construction.

L’autre projet d’envergure, au cœur de sa mandature, concerne la réhabilitation du complexe dit Cardabelle incluant la salle des fêtes, les anciens gymnases et le dojo. Évalué à 3 M€, ce projet en direction du tissu associatif verra les premiers coups de pioche en juillet pour aboutir à sa réalisation en septembre 2023. " Nous avons la chance de posséder là un ensemble de grands volumes qui permettent d’envisager des manifestations très diverses, y compris de grande ampleur", dit l’édile qui ne s’interdit rien. En ajoutant ainsi : "Pour soutenir la vie associative et pour accueillir des manifestations d’envergure départementales tels que salons, congrès… Il était indispensable d’opérer de telles améliorations qui permettront, en outre, de mettre le complexe aux normes d’accessibilité et énergétiques." La contrainte pour la commune étant de gérer le temps de la construction. "Les associations ont été informées et prennent toutes les mesures pour trouver des solutions alternatives en attendant de disposer d’un cadre confortable", assure Jean-Luc Calmelly.

Jean-Luc Calmelly : "La qualité de vie doit se voir"
Jean-Luc Calmelly : "La qualité de vie doit se voir"

Santé : "les Bozoulais sont tranquilles pour une trentaine d'années"

En délicatesse suite à un départ en retraite et à celui prématuré d’une praticienne roumaine, la Maison de santé, qui a vu le jour en novembre 2020, répond désormais largement aux besoins au sein du territoire. Celle-ci, portée par la communauté de communes, n’abrite pas moins de trente professionnels de santé dont quatre médecins.

On y trouve aussi kinés, orthophonistes, infirmiers, infirmières, sage femme, nutritionniste, ostéopathes, psychologue… qui se répartissent les quelque 450 m2 mis à disposition sur deux niveaux. Ce qui fait dire à Adrien Raynal, jeune médecin et président de l’association du pôle santé : "Les Bozoulais ont galéré, là, ils sont tranquilles pour une trentaine d’années". Et de préciser : "On ne pourrait pas vivre sans la coordinatrice Nathalie Colin en charge de la gestion." Après une année marquée par la gestion, 2022 lance les projets de soins axés sur le maintien au domicile, la petite enfance et les activités physiques. "On a une moyenne d’âge de 35-40 ans, de gens motivés. On se retrouve à la pause repas en salle de réunion, on crée des liens, ce sont des moments privilégiés", confie le jeune médecin qui souhaiterait, avec ses collègues, accueillir des internes.

Histoire encore d’assurer la transmission et de susciter des vocations. Une satisfaction et un soulagement pour Jean-Luc Calmelly pour qui "la Maison de santé participe aujourd’hui à l’attractivité du territoire". Preuve de cette vitalité, celle-ci attire un jeune couple de dentistes qui s’apprête à investir le local sur la D920 fermée depuis par la Banque populaire.

Économie

Cette insolente attractivité économique se retrouve également à l’échelle du tissu commercial, avec la renaissance de l’association des commerçants en sommeil pendant deux décennies. Cette dynamique pourrait donner vie à un marché de Noël, quines, salon de l’habitat, forum des métiers, fête… Les idées ne manquent pas. Et à l’échelle des entreprises, ce sont les salariés qui manquent ! "Des entreprises comme Braley, Sanhes, Fidelem, Rozière recrutent mais le recrutement, comme au niveau national, est compliqué. En tout cas, sur le plan de l’économie, l’élément déterminant est le fait qu’à Bozouls, les emplois sont plus nombreux que la population active", conclut enthousiaste Jean-Luc Calmelly.

Le projet de la Cardabelle permettra de faire rayonner le tissu associatif.
Le projet de la Cardabelle permettra de faire rayonner le tissu associatif.

Et à Bozouls, on compte sur tout le monde pour avoir des idées. La municipalité peut s’appuyer sur le conseil des sages et sur le conseil municipal des enfants qui ont d’ailleurs mené un projet commun autour de l’abeille. Ce ne sera pas le dernier, bien évidemment.

Et, il ne manque pas, non plus, de travail pour les élus.

Repères

3 100 habitants

70 km2

65 structures agricoles

2 écoles maternelles et primaires, soit plus de 350 enfants scolarisés.

Plus de 60 associations.

605 établissements du secteur économique (Insee 2018)

20 établissements supplémentaires par an.

51 établissements du secteur de l’industrie.

908 salariés (données 2018)

3 millions d’euros de budget de fonctionnement.

7,7 millions d’euros pour le budget d’investissement.

6 lotissements privés en cours et un ensemble collectif de 44 logements.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

590 €

Dans une toute nouvelle résidence sur Bozouls, proche des commerces, à lou[...]

320 €

Au centre ville de Bozouls, grand studio /T1 au 2ème et dernier étage, comp[...]

189500 €

Pavillon mitoyen de type 4 situé à Bozouls. Très bon état intérieur, le bie[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?