Les actes anti-LGBT+ (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) en forte hausse

  • Les faits dénoncés ont lieu en majorité dans des grandes villes.
    Les faits dénoncés ont lieu en majorité dans des grandes villes. Archives ML -
Publié le

À l'heure où la première marche des fiertés est attendue ce samedi à Rodez, une étude dévoile que les agressions anti-LGBT+ en France ont augmenté de 28 % en 2021 et ont doublé en cinq ans. Mais quatre victimes sur cinq ne déposent pas plainte.

Les plaintes pour des crimes et délits perpétrés contre des personnes LGBT + (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) ont augmenté 28 % en France en 2021, a annoncé ce lundi le ministère de l’Intérieur, à la veille de la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie 2022 ce mardi.

"En 2021, dans le contexte du prolongement de la crise sanitaire, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 3 790 atteintes commises en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre (anti-LGBT +) : 2 170 crimes et délits et 1 620 contraventions sur l’ensemble du territoire français", a détaillé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Ces atteintes prennent majoritairement la forme d’injures ou de diffamations (59 %).

A lire aussi : Rodez : la première "Marche des fiertés" réunira-t-elle du monde samedi 21 mai ?

Surtout contre les hommes

Elles visent la plupart du temps des hommes (73 %), âgés de moins de 30 ans (51 %), et ont lieu en majorité dans l’espace public, en milieu urbain, à 53 % dans des agglomérations de plus de 200 000 habitants. Mais "cette proportion a diminué au cours des deux dernières années", relève le ministère de l’Intérieur, qui précise, par ailleurs, que quatre victimes sur cinq ne déposent pas plainte.

Rapportée à 2019, soit avant la pandémie et ses confinements, l’évolution du nombre de procédures est également à la hausse, même si elle est moins spectaculaire (+12 %). Mais, en cinq ans, entre 2016 et 2021, le nombre d’actes anti-LGBT + a doublé (+104 %) dans le pays.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio e disposant d'une piè[...]

34 €

PARKING 3 N-1[...]

325 €

A louer, appartement de type T1 Bis de 37 m2 situé Rue St Cyrice, à 200 mèt[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?