Faites-vous partie des Français qui ont une retraite plus élevée que la moyenne ?

  • Fin 2020, la France comptait 16,9 millions de retraités.
    Fin 2020, la France comptait 16,9 millions de retraités. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Alors que la réforme des retraites s’annonce comme un des chantiers prioritaires du prochain gouvernement, le service des statistiques du ministère de la Santé et des Solidarités (Drees) qui a publié mercredi 17 mai son étude annuelle sur les retraités, estime que la pension moyenne pour les retraités tous régimes confondus résidant en France s'établit à 1 509 € brut mensuel.
 

1509 € brut mensuel, soit 1 400 € net par mois. C'est, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), la pension moyenne de droit direct tous régimes confondus versée aux retraités résidant en France.

Dans l'édition 2022 de son étude « Les retraités et les retraites », publiée ce mercredi, la Dress rappelle que fin 2020, on compte 16,9 millions de personnes, résidant en France ou à l'étranger, retraitées de droit direct d'au moins un régime français. Avec 716 000 nouveaux retraités en 2020, le chiffre des pensionnés augmente de 200 000 en un an.

A lire aussi : Réforme : combien les Français touchent-ils à la retraite ?

Une baisse par rapport à 2015

L'étude explique que « la pension brute moyenne augmente de 0,4% en euros constants par rapport à fin 2019, quasiment comme en euros courants. Cette légère hausse s'explique par la revalorisation différenciée des pensions de base au 1er janvier 2020, et l'absence de revalorisation des pensions complémentaires Agirc-Arrco en novembre de la même année. »

Toutefois, l'étude note que ce montant est en baisse de 0,7% en euros constants depuis 2015, « en raison notamment de revalorisations ponctuellement inférieures à l'inflation depuis cette date dans certains régimes. »

A lire aussi : Partir à la retraite à 62, 64 ou 65 ans ... Quel impact sur l’espérance de vie en bonne santé ?

Les femmes pénalisées

Alors que les femmes résidant en France partent légèrement plus tard à la retraite (62 ans et 7 mois) que les hommes (62 ans), elles perçoivent « un montant de retraite de droit direct inférieur de 40% à celui des hommes en 2020 », note l'étude, soit 10 points de mieux qu'en 2004, où l'écart était de 50%. Si l'on tient compte de la pension de réversion, l'écart se réduit à 28%.

À noter que le niveau de vie médian des retraités demeure légèrement supérieur à celui de l'ensemble de la population.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?