Incendie à l'hôpital de Decazeville : "le Bassin est maudit !" réagissent les témoins

  • Une impressionnante fumée se dégageait du toit de l'hôpital de Decazeville ainsi que des flammes rougeoyantes.
    Une impressionnante fumée se dégageait du toit de l'hôpital de Decazeville ainsi que des flammes rougeoyantes. BHSP -
Publié le

Impressionnant incendie ce vendredi à la mi-journée à l'hôpital de Decazeville. D'importants moyens de secours ont été déployés avec des renforts des départements voisins. Aucune victime ni aucun blessé ne sont à déplorer grâce à la célérité de tous. Une soixantaine de malades a été évacuée en un temps record. 

Un incendie s’est déclaré dans l’aile sud (dans les combles exactement) du centre hospitalier de Decazeville à la mi-journée, vendredi 20 mai 2022. Des jeunes du lycée de La Découverte ont été les premiers alertés par la fumée qui s'échappait du toit de l’hôpital.

Ils en ont informé leur professeur, puis l’accueil de l'établissement avant que les pompiers soient appelés. Le feu a, semble-t-il, pris pour une raison encore indéterminée en haut d’une aile abritant le service médecine, en parallèle de la route, et il s’est propagé tout au long de l’étage. Le toit est entièrement détruit mais le feu contenu et pratiquement circonscrit.

A lire aussi : Hôpital de Decazeville : l'incendie est maîtrisé, plus de soixante personnes évacuées

"Le Bassin est maudit !"

Les patients ont été évacués à temps et il n’y a pas de blessé à déplorer. Une zone de sécurité a été délimitée, coupant la route à la circulation hormis les véhicules de secours.

D’importants moyens ont été engagés par le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Aveyron, renforcés par les services du Lot et du Cantal venus en renfort. Quatre grandes échelles ont été déployées, sous l’égide d’un un centre opérationnel de coordination.

A lire aussi : VIDEOS : les images du violent incendie en cours à l'hôpital de Decazeville

Des personnes se sont même proposées spontanément pour donner un coup de main au cas où... La solidarité du Bassin n’est pas un vain mot. Mais cet incendie est une véritable catastrophe pour le Bassin, alors que l’hôpital était déjà menacé et après la fermeture de la SAM et le frein mis, in situ, au projet de la SNAM.t

L’un des spectateurs impuissants de ce sinistre déclarait d’ailleurs : «Le Bassin est maudit !»

M.-Ch. B. et D. L
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?