Comment fonctionne le Parifex Nano, ce nouveau radar qui vient d'être homologué en France ?

  • ​​​​​​​Pour le moment, le Parifex Nano ne peut être utilisé que pour mesurer la vitesse et il ne peut être installé que dans un seul type de radar fixe mais cela ne va pas durer.
    ​​​​​​​Pour le moment, le Parifex Nano ne peut être utilisé que pour mesurer la vitesse et il ne peut être installé que dans un seul type de radar fixe mais cela ne va pas durer. Repro CPA
Publié le

La famille des radars automatiques vient de s'agrandir avec l'homologation du Parifex Nano, un nom que vous allez bientôt découvrir sur les avis de contravention dans la rubrique "Appareil de contrôle homologué".

Un radar unique vient d’être homologué en France ! Il s’appelle « Parifex Nano ». Pour le moment, il se contente de mesurer la vitesse à laquelle roulent les automobilistes, mais bientôt, il se pourrait qu’il détecte d’autres infractions au code de la route. Non-respect du « stop » ou du « cédez le passage », circulation à contresens, franchissement de ligne blanche...

Actuellement, différents types de radars détectent nos infractions sur les routes françaises. Il y a les dispositifs fixes, les radars de tronçons, de feux rouges, les tourelles et les urbains. Bien que nous soyons habitués à leur présence, il nous arrive d’en être victimes. Un flash, un courrier, une amende et un point parfois, cette mésaventure nous rend plus vigilant. Mais dans les mois à venir, il va falloir être encore plus prudent au volant de son véhicule. Vous en avez peut-être entendu parler ? Cette nouvelle génération de radars est bien plus intelligente que la précédente. Grâce à une technologie innovante, les ingénieurs ont développé des fonctionnalités étonnantes !

Des radars homologués uniquement pour la vitesse dans un premier temps

Attention à vous si vous ne connaissez pas bien le code de la route ! La nouvelle génération de radars pourrait bien vous verbaliser pour d’autres raisons que la vitesse. Nous l’avons appris sur le site « Radars Auto », ces appareils automatiques qui ne cessent de nous surveiller comptent un nouveau membre dans leur grande famille. Récemment homologué, le cinémomètre « Nano » ne mesure que la vitesse pour l’instant. Mais les nouvelles fonctionnalités qu’il s’apprête à intégrer lui permettront de détecter d’autres infractions.

Ils sont déjà en phase de test dans le Doubs, ces nouveaux radars capables de verbaliser plusieurs infractions en simultané. Mais pour le moment, leur homologation officielle ne concerne que la mesure de la vitesse et le franchissement des feux rouges. Par ailleurs, la société « Parifex » précise que son nouveau dispositif sera capable de détecter, entre autres, le non-respect des distances de sécurité et du stop, le franchissement de la ligne blanche et la circulation à contresens.

Une technologie innovante pour des radars intelligents

Cela fait maintenant six ans que les ingénieurs de « Parifex » travaillent sur cette nouvelle génération de radars. Pour sa mise au point, ils ont exploité une technologie de pointe : LIDAR 3D. Cette innovation va permettre une homologation unique qui s’avère être une première mondiale ! Pour information, les capteurs utilisés pour détecter toutes ces infractions sont les mêmes que ceux exploités pour la conception de voitures autonomes, de téléphones portables et de robots. Le fonctionnement du capteur Nano se base sur l’utilisation de lasers à balayage qui modélisent l’espace en trois dimensions. Ainsi, il repère les véhicules motorisés et leur trajectoire sur une centaine de mètres. À savoir également, la technologie Nano ne peut être utilisée que dans certaines cabines de radars. Il s’agit des modèles à double-face, ceux qui sont conçus pour prendre des photos de l’avant et de l’arrière des voitures.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
tatou Il y a 1 mois Le 23/05/2022 à 12:33

Ces ingénieurs si doués devraient se pencher sur une maladie nommée cancer, là ils seraient utiles....Je plains les générations futures, dès la sortie de votre maison, on sera surveillé. "1984" est déjà là !!!!

filochard Il y a 1 mois Le 23/05/2022 à 12:03

ah enfin il arrive pour surveiller les gilets jaunes qui se rendent au travail avec leur vieille diesel à 2€ le litre qui pollue. Réforme urgente indispensable !