La résidence Marie-Gouyen revisite Œdipe

  • Les interprètes qui ont réalisé une très belle performance sont prêts à renouveler cette expérience.
    Les interprètes qui ont réalisé une très belle performance sont prêts à renouveler cette expérience.
Publié le

"Un grand merci pour ce moment si particulier où l’émotion et l’admiration étaient palpables et donnons-nous rendez-vous pour d’autres créations". Ces propos de la conseillère départementale Graziela Pierini présente à la salle des fêtes pour le spectacle donné par la troupe théâtrale composée de onze résidents du foyer Marie-Gouyen ont été corroborés par l’un des acteurs qui a déclaré : "J’espère qu’on se retrouvera l’année prochaine".

Et pourquoi pas ? Car, dès le départ ce projet avait vocation à produire un spectacle et n’était pas qu’une simple activité "occupationnelle". Le résultat a été à la hauteur de l’objectif et les spectateurs ont été témoins du long travail des comédiens qui ont également participé à la conception des costumes. Covid-19 oblige, environ deux ans d’apprentissage ont été nécessaires pour un vrai plaisir à jouer sur scène.

Grâce à l’encadrement de professionnels, dont le metteur en scène Filippo de Dominicis et à l’animatrice Djamila, chaque membre de la troupe "Je suis merveilleux" a pu se dépasser et rendre toute sa dimension à l’histoire d’Œdipe, entièrement revisitée : " J’ai aimé la prouesse de toutes ces personnes qui ont eu à cœur de partager leur expérience avec un public conquis qui a apprécié lui aussi à sa juste valeur la performance réalisée", a poursuivi la conseillère départementale.

Filippo de Dominicis a relevé le défi de monter sur scène une adaptation de "l’Enfant sans nom" d’Eugène Durif, dramaturge et écrivain. Cette pièce de théâtre a été interprétée par une troupe qui est autant boîtilleuse qu’Œdipe l’était.

Œdipe est un héros de la mythologie grecque qui fait partie de la dynastie des Labdacides, les rois légendaires de la ville de Thèbes. Fils de Laïos et de Jocaste, Œdipe est principalement connu pour avoir résolu l’énigme du sphinx et pour s’être rendu involontairement coupable de parricide et d’inceste.

Les interprètes ont montré leur bonne volonté, leur envie, leur énergie : "Ils ont su dépasser les limites en démontrant que la différence est une force, le handicap n’est pas là où l’on pense" ont déclaré plusieurs spectateurs à l’issue de la présentation. Pour d’autres : "Ils ont offert une heure d’émotion garantie pour construire une société inclusive et solidaire".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

95000 €

Charmant immeuble composé au rez-de-chaussée : d'un local commercial d'envi[...]

25250 €

Petit Immeuble situé au centre de Rignac composé d'un rez-de-chaussée (loca[...]

165000 €

SOUS COMPROMIS - En EXCLUSIVITÉ chez NEOWI, SUPERBE POTENTIEL avec cette gr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?