Omnisports - Rodez : trois équipes pour un stade, bouchons en vue à Paul-Lignon ?

Abonnés
  • Les rugbymen ruthénois ont été privés de Paul-Lignon cette saison, la mairie n'étant pas parvenue à faire homologuer le stade auprès de la FFR.
    Les rugbymen ruthénois ont été privés de Paul-Lignon cette saison, la mairie n'étant pas parvenue à faire homologuer le stade auprès de la FFR. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le retour du Rodez rugby à partir de novembre et la montée des Rafettes en première division venant s'ajouter aux matches de Ligue 2 du Raf, la répartition des réceptions à Paul-Lignon pour la saison prochaine a déjà tout d'un casse-tête.

"On veut jouer à Paul-Lignon !" Délocalisées à La Roque et à Vabre pendant une bonne partie de la saison, les Rafettes, par la voix de leur capitaine Laurie Cance, ne veulent plus quitter leur stade. Un souhait légitime quand on sait qu'à partir de septembre, et ce au moins jusqu'en juin 2023, elles ne recevront plus des équipes comme Albi et Le Puy, mais Lyon, vainqueur de la dernière Ligue des champions, ou encore le Paris Saint-Germain, après avoir ponctué leur dernier exercice, dimanche, par un titre de deuxième division.

Christian Teyssèdre, qui a reçu les sang et or en mairie le 18 mai pour les féliciter de leur remontée dans l'élite, n'a pas manqué de leur répondre, tout sourire : "Laurie me le répète à chaque fois. Ça ne me pose pas de problème... sauf si vous jouez le même jour que les hommes."

Problème, justement, les matches de D1F ont généralement lieu le samedi... comme ceux de Ligue 2. "Il est très probable que les planètes s'alignent entre la LFP (organisatrice de la L2) et la FFF (en charge des championnats féminins) pour qu'on alterne un week-end sur deux", rassure le président du Raf, Pierre-Olivier Murat.

Mais si ce n'est pas le cas ? "Nous n'avons pas de solution de repli car si Vabre et La Roque étaient homologués pour la deuxième division, ils ne le sont pas pour la première." Et comme le rappelle Olivier Nicolas, l'élu chargé des sports à la mairie de Rodez, le calendrier des Rafettes sera moins facile à aménager qu'en D2F : "Cette fois, il faudra composer avec le diffuseur (Canal +)."

Qui décide régulièrement de programmer les rencontres de l'OL et du PSG, voire un multiplex à l'occasion, le dimanche... jour de match du Rodez rugby, de retour à Paul-Lignon la saison prochaine. "Le club de foot d'Onet envisage de programmer ses réceptions à La Roque sur ce créneau pendant l'hiver (comme l'avait confié son président Éric Luban mi-mai) et comme nous ne pouvons pas accueillir à Vabre, il ne nous reste que le Trauc en cas d'embouteillages à P-L, déplore-t-on au XV du Piton. Cette saison (à cause de l'état de la pelouse de l'enceinte castonétoise), on a dû jouer deux fois là-bas. On a vu ce que ça a donné..."

Début de saison à l'extérieur pour Rodez rugby ?

Le dirigeant de l'association ruthénoise prolonge : "Nos supporters doivent rester derrière un grillage, sans pouvoir s'asseoir... Dans ces conditions, on ne peut pas leur faire payer l'entrée. Notre seule recette, ça avait été la bourriche. (rires) Économiquement, c'est du suicide, alors que disputer 100 % de nos oppositions à domicile à Paul-Lignon..." Cela permettrait d'assurer une manne financière indispensable au Rodez rugby, qui vise la remontée en Fédérale 3 et plus si affinités.

Sauf qu'il y a encore un hic : en travaux d'agrandissement, le stade emblématique de Rodez sera mis aux normes de la FFR seulement en novembre par la mairie et le championnat Honneur aura commencé depuis... deux mois. "La ligue Occitanie est compréhensive, donc en cas de blocage, on décalera certaines rencontres ou on les inversera."

Afin d'y voir plus clair, les trois équipes n'ont qu'une hâte : que les calendriers de leur compétition soient dévoilés. Celui de Ligue 2 devrait tomber rapidement, pour les deux autres, ils sortent traditionnellement début juillet. En cas de scénario idéal, la pelouse de Paul-Lignon serait non plus foulée une, mais quatre fois (dont deux avec 30 rugbymen) toutes les deux semaines, sans compter les éventuels rendez-vous de L2 du mardi.

Au vu de l'état du gazon en 2021-2022 (le Raf a fini 18e du classement des pelouses de l'antichambre de l'élite), les jardiniers municipaux auront-ils des moyens supplémentaires pour éviter pareil résultat ? "On verra", répond Olivier Nicolas en guise de conclusion.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

432 €

Une entrée, une cuisine indépendante donnant sur balcon avec éléments hauts[...]

226500 €

Rare sur le secteur , maison année 1900 très lumineuse d'environ 175 m² (do[...]

85000 €

Au pied de la cathédrale, venez découvrir cet appartement de type 2 en 1er [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?