Le Trail des Petits Léons trouve son public

Abonnés
  • Soixante-dix-huit coureurs se sont élancés à 10 heures.
    Soixante-dix-huit coureurs se sont élancés à 10 heures.
Publié le

Le 15 mai, la première édition du Trail des Petits Léons, organisée par l’Association des parents d’élèves (APE) de l’école Jean-Henri Fabre de Saint-Léons, a remporté un franc succès. À 10 heures, ce sont 78 coureurs qui se sont élancés sur un circuit balisé d’environ 14 km, suivis, à 10 h 15, par 93 marcheurs.

La boucle menait les sportifs le long de la crête de Caumels avant la descente dans la vallée de la Muze, au lieu-dit Les Cauzits, puis direction Combuéjouls où un copieux ravitaillement était offert pour enfin terminer le parcours par le sentier botanique, le village de Saint-Léons et le Vialaret. L’arrivée se faisait sur le parvis de la salle des fêtes où les sportifs ont pu à nouveau se ravitailler : fruits, boissons fraîches, chocolat, roquefort, charcuterie… de quoi se remettre en forme après l’effort !

Le premier homme à s’imposer est Julien Gimalac en 1h00’12’’, devançant un Saint-Léonsais, Paul Vernhet (1h01’22’’) et Mathieu Juillaguet (1h07’03’’).

Chez les dames, la victoire est revenue à Emmanuelle Laporte en 1h31’32’’ suivie de Nadine Granulant (1h32’04’’) et d’Elsa Sanchez (1h33’20’’).

De nombreux spectateurs étaient de la partie. Environ 250 repas ont été servis le midi.

L’après-midi, une cinquantaine de petits Léons ont pu participer à un mini-trail sur le parcours extérieur de Micropolis d’environ 1 km pour les 6-10 ans et environ 2 km pour les 10-16 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?