Villefranche-de-Rouergue : que va accueillir la nouvelle Maison de l’Occitan ?

Abonnés
  • Les écoliers de la section en chansons place Notre-Dame.
    Les écoliers de la section en chansons place Notre-Dame.
  • "Passejada" dans les rues jusqu’à la Maison de l’occitant rue Pomairols.
    "Passejada" dans les rues jusqu’à la Maison de l’occitant rue Pomairols.
  • Jacques Anduranc, le référent occitan de la commune intervenant en "lenga nostra"./DDM. JPC.
    Jacques Anduranc, le référent occitan de la commune intervenant en "lenga nostra"./DDM. JPC.
Publié le

L’inauguration festive de la Maison de l’Occitan a eu lieu samedi dernier dans le centre-ville.

Des fifres et des tambours dans les rues de la cité, des chants d’enfants à l’accent d’oc place Notre-Dame, là où a toujours résonné la langue rocailleuse, bal tradition, pas de bourrées et de gigues, et ces mots qui résonnent à l’unisson dans le parler des troubadours. Portée par la commune, grâce à la donation d’une très belle maison de la rue Pomairols par Renée Sire (une plaque hommage a d’ailleurs été dévoilée en fin de cérémonie), avec la condition de la transformer en un lieu à vocation culturelle, la Maison de l’Occitan a, officiellement, ouvert ses murs ce samedi 21 mai.

Les travaux, réalisés en grande majorité en interne ont mobilisé, (et c’est un choix municipal), l’ensemble des corps de métiers du service bâtiment de la commune : maçons, peintres, menuisiers, serruriers, électricien…

Encadrés par le responsable du service des bâtiments municipaux, ils ont aménagé des espaces fonctionnels et agréables sur une surface de plus de 200 m², intervenant sur les murs, les sols, plafonds, fenêtres, réseaux électriques, plomberies… Ces aménagements ont été réalisés dans un esprit de modernité, tout en mettant en valeur des éléments anciens d’intérêt patrimonial.

Un engagement communal

À l’heure des discours, que ce soit celui du maire Jean-Sébastien Orcibal, qui donna le ton en langue d’oc avant que le référent Occitan de la municipalité Jacques Andurand en fasse de même, chacun saluait la démarche, mais aussi l’engagement communal avec les très fortes implications des services techniques municipaux qui ont réalisé tout ou presque de ce nouveau phare culturel de la ville, situé en plein cœur de la bastide. Ce lieu accueillera les associations l’Institut d’Estudis Occitans del Vilafranchat, l’Institut Occitan de l’Aveyron, l’association des parents d’élèves de la section bilingue occitan-français du groupe scolaire Robert-Fabre et Adoc 12. Toutes très présentes dans l’organisation de cette journée, avec aussi des prises de paroles de leurs représentants.

Comme aussi pour les partenaires financiers : le président d’Ouest Aveyron Communauté Michel Delpech, la conseillère départementale Brigitte Mazars, le conseiller régional Pascal Mazet.

L’inauguration festive de la Maison de l’Occitan a eu lieu samedi dernier dans le centre-ville.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Marie-Hélène REGOURD
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

79000 €

Maison de ville entièrement rénovée d'une surface habitable d'environ 90m2[...]

307000 €

Dans un environnement calme, maison familiale d'une surface habitable de 12[...]

262000 €

Vous aimez les belles demeures , les constructions traditionnelles , les ma[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?