Aveyron : les routes départementales retrouvent les 90 km/h !

  • Le changement et l'installation des panneaux devraient reprendre le chemin inverse au 1er juillet.
    Le changement et l'installation des panneaux devraient reprendre le chemin inverse au 1er juillet. Archives Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

C'est une hausse autorisée de 10 km/h qui attend les automobilistes le 1er juillet prochain: 5.000 km de routes départementales supplémentaires sont concernés, portant la limitation à 90 km/h sur l'ensemble du réseau, hors RN88. Ainsi en a décidé ce lundi 30 mai la Commission départementale de sécurité routière à la majorité de ses membres.  

L'an passé à la mi-mai, le conseil départemental actait un retour à 90 km/h sur 1.040 km du réseau départemental, dans les zones réputées les moins accidentogènes. Jusqu'alors, et depuis juillet 2018, l'Etat avait imposé les 80 km/h sur l'ensemble du réseau national, hors les zones où un terre-plein central (ou des glissières) délimitait le sens des voies de circulation. De nombreux départements avaient fini, un an plus tard, par s'en affranchir, les élus départementaux de l'Aveyron étaient restés prudents et ont attendu le printemps 2021 pour, après études des conditions de circulation, décider de remettre les panneaux "90 km/h" sur 17% du réseau dont ils ont la charge. 

Cette fois, avec 5.000 kilomètres supplémentaires, c'est l'ensemble des routes aveyronnaises, hors la RN88 (sous responsabilité de l'Etat) quand elle est à deux voies (entre La Primaube et Sévérac-le-Château désormais) qui retrouve la limitation de vitesse d'avant juillet 2018. La traversée des bourgs et zones réputées dangereuses, déjà identifiées ne saurait bien sûr être concernée. Car la sécurité reste l'argument justifiant les décisions dans un sens comme dans l'autre. 

Accidentologie étudiée

Ainsi, l'accidentologie sur les 1.040 km déjà éligibles au 90km/h a été scrutée de près durant un an. Au final, rien ne faisait obstacle au changement de limitation. Ainsi en a donc décidé ce lundi 30 mai la Commission départementale de sécurité routière, présidée par la préfète de l'Aveyron Valérie Michel-Moreaux en présence du président du Département Arnaud Viala et, notamment,  des associations d'usagers, des forces de l'ordre... Au moment du vote, 11 voix se sont prononcées pour les 90km/h, 7 voix se sont portées contre ce changement concernant les 83 % restant du réseau départemental, à mettre en place dès le 1er juillet 2022. 

On retiendra qu'en mai 2021, le changement des panneaux de limitation de vitesse se montait à  200.000 euros. Avec un élargissement à l'ensemble des routes départementales aveyronnaises, et la disparition de nombreux tronçons spécifiques, il ne devrait suffire que d'enlever les panneaux qui avaient été installés... 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

394500 €

Vous recherchez le charme de l'ancien, avec de belles hauteurs sous plafond[...]

50 €

Garage n°2 au sous- sol[...]

240 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio e disposant d'une piè[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Dugolf Il y a 1 mois Le 01/07/2022 à 16:04

S'il on met des panneaux a chaque intersection entre une route départementale et une route communale, ça va faire beaucoup de panneaux !!!
Et si on en met pas, ça fera beaucoup de contraventions.
Et à la limite avec les autres départements ce sera la confusion totale !!!
C'est vraiment nul comme solution ...

Anonyme13114 Il y a 2 mois Le 30/05/2022 à 20:38

Pour information dans l"Herault la Ligue contre la Violence Routière a fait annuler devant le Tribunal Administratif la décision du Département de revenir partiellement à la vitesse de 90. Comprenne qui pourra.

Altair12 Il y a 2 mois Le 31/05/2022 à 08:28

C'est un fait mais il y a appel de cette décision de "justice" ; l'appel étant suspensif les automobilistes héraultais continuent de rouler paisiblement à 90km/h !
Dans cette gabegie ministérielle E. Philippe s'est totalement discrédité ; et il n'avait pas besoin de cela pour l'être !